Marine Marchande
Maritima Ferries : Le projet de cession à Corsica Maritima présenté en CE

Actualité

Maritima Ferries : Le projet de cession à Corsica Maritima présenté en CE

Marine Marchande

Patrick Rocca a présenté hier, lors d’un comité d’entreprise extraordinaire de Maritima Ferries, le projet d’absorption de la compagnie par Corsica Maritima. Le consortium d’entrepreneurs corses, dont l’offre de reprise de la SNCM avait été repoussée par le tribunal de Marseille fin novembre au profit du projet de Patrick Rocca, avait lancé le 5 janvier une ligne concurrente, bloquée par un mouvement social à Marseille pendant six jours. Suite à cet épisode, dès le 28 janvier des discussions en vue d’un rapprochement entre Maritima Ferries et Corsica Maritima avaient été annoncées. Le tout sur fond de volonté du nouvel exécutif corse, désormais dirigé par les nationalistes, de réduire les subventions aux lignes maritimes avec le continent et d’aboutir à la création d’une nouvelle compagnie régionale.

Alors que 580 postes ont été supprimés au sein de l’ex-SNCM dans le cadre du plan social consécutif à sa reprise, les représentants du personnel, à l’exception du Syndicat des travailleurs corses, ont exprimé hier leur inquiétude quant à une éventuelle réduction supplémentaire des effectifs en cas de rapprochement. Des craintes que Patrick Rocca a tenté d’apaiser : « La volonté c'est de se trouver un modèle qui va durer et qui va être rassurant pour tous les salariés, dans l'intérêt général de l'entreprise. Sur les 900 salariés, il n'y en aura pas un seul de moins », a déclaré le président de Maritima Ferries, sans vraiment parvenir à rassurer des salariés déboussolés par les revirements des dernières semaines et les interrogations quant aux manœuvres insulaires.

Pour que l’absorption de l’ancienne SNCM par les entrepreneurs corses voie le jour, il faudra bien entendu l’aval du tribunal de commerce de Marseille. 

Corsica Linea (ex-SNCM)