Vie Portuaire
Maroc : le trafic portuaire a progressé de 11,3% en 2019

Actualité

Maroc : le trafic portuaire a progressé de 11,3% en 2019

Vie Portuaire

Au Maroc, les ports gérés par l’ANP (Agence nationale des ports) et Tanger Med SA ont vu l’an dernier leur trafic progresser de 11,3% à 152,1 Mt. Les vracs pèsent encore lourd dans le résultat global même si les conteneurs continuent leur progression. Un article d’Hervé Deiss de Ports et Corridors.

Le système portuaire marocain voit coexister les établissements gérés par l’Agence nationale des ports et le complexe portuaire et logistique de Tanger Med. Ensemble, les ports du Maroc ont vu leur trafic progresser de 11,3% en 2019 pour atteindre 153,1 Mt.

Les chiffres nationaux diffusés par le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a donné le 20 mars les grandes tendances de 2019.  « La hausse est attribuée à l’accroissement aussi bien du volume du transbordement (+32,9%) que des importations (+6,9%) et du cabotage (+0,8%) Les exportations ont légèrement baissé de 1,1% », indique le communiqué du ministère marocain en charge des ports.

En une décennie, de 2009 à 2019, l’ensemble des ports du royaume a vu son trafic doubler avec une progression globale de 114%, passant d’environ 70 Mt en 2009 à plus de 150 Mt en 2019. L’analyse du trafic par port montre que sept ports nationaux ont marqué une évolution positive. Tanger-Med (+24,7%), Mohammedia (+0,2%), Casablanca (+10,8%), Jorf-Lasfar (+12,3%), Agadir (+27,9%), Laâyoune (+1,1%) et Dakhla (+0,2%) ont compensé les pertes

Actualité maritime du Maroc | Dossier spécial Mer et Marine sur l'actualité maritime, navale et portuaire marocaine