Croisières et Voyages
Marseille : Accueil pharaonique pour le plus grand paquebot européen

Actualité

Marseille : Accueil pharaonique pour le plus grand paquebot européen

Croisières et Voyages

Un spectacle sur deux kilomètres, 2500 bombes et fusées pyrotechniques, 70 projecteurs et des milliers de spectateurs. La ville et le port de Marseille ont fait un accueil triomphal, samedi, au Costa Serena. Le plus grand paquebot d'Europe a été baptisé dans la cité phocéenne par sa marraine, l'actrice Marion Cotillard. Suite à cette cérémonie, le navire italien de 290 mètres et 114.000 tonneaux s'est positionné, en fin de soirée, face au vieux port pour un spectacle grandiose associant le nouveau fleuron de Costa Croisières et les principaux monuments marseillais. Pour la métropole méditerranéenne, la croisière est une activité stratégique. En plein essor, ce marché représentera, cette année, un flux de quelques 400.000 passagers et 60 millions d'euros de retombées économiques. « Le baptême du Costa Serena souligne l'intérêt majeur de Marseille. Le port est reconnu pour ses performances et désormais, 10 navires peuvent escaler simultanément, dont 5 méga-paquebots », souligne Jean-Claude Gaudin, sénateur maire de la ville. Suite aux investissements consentis pour l'accueil des unités de croisière, Marseille vise entre 800.000 et 1 million de passagers en 2010. La ville espère d'ailleurs que l'afflux de touristes étrangers contribuera au choix de sa candidature comme capitale européenne de la culture, en 2013. « La présence du Costa Serena marque une étape importante, fruit d'un long travail débuté il y a 12 ans, alors que nous ne recevions que 10.000 passagers dans l'année. Il fallait expliquer que Marseille était une porte d'entrée importante pour la croisière », souligne quant à lui Christian Garin, président du port autonome.

Costa, un partenaire historique

Dans cette perspective, Costa est un partenaire privilégié. La compagnie italienne, filiale du groupe américain Carnival, a relancé l'activité du tourisme maritime marseillais en 1996, en positionnant successivement les Romantica, Classica et Atlantica. En 11 ans, quelques 900.000 passagers sont venus à Marseille sur des navires de Costa, dont 120.000 en embarquement direct. Actuellement, le Fortuna est présent, chaque samedi, au départ du port provençal. Leader européen du marché de la croisière, avec 880.000 passagers transportés en 2006, Costa est aussi le numéro 1 du secteur en France. La compagnie a accueilli la moitié des 240.000 Français qui ont choisi ce mode de vacances l'an passé. L'Hexagone est d'ailleurs une cible prioritaire pour l'armateur, à la fois parcequ'il représente aujourd'hui son deuxième marché (14% des ventes), mais aussi en raison de perspectives de croissance très importantes : « D'ici quelques années, la barre des 500.000 passagers par an devrait être atteinte », estime Georges Azouz, président de Costa France. L'inauguration du Serena à Marseille, couplée à d'importantes campagnes de publicité, ne sont donc pas un hasard. Conçu pour le marché européen, le Serena et son sistership, le Concordia, sont destinés à naviguer en Europe toute l'année. Ils disposent en conséquent de grande verrières rétractables au dessus des piscines extérieures, afin que les passagers puissent profiter des bassins et des jacuzzis en hiver. Doté de 1500 cabines, le Costa Serena peut accueillir jusqu'à 3780 passagers et 1110 membres d'équipage. Cette ville flottante est équipée de 18 restaurants et bars, une gigantesque salle de spectacles de 1287 places, le plus grand Spa embarqué (2154 m²), quatre piscines, un casino et même un simulateur de Formule 1. Le navire, construit par les chantiers italiens Fincantieri de Gênes, fait partie d'un plan d'investissements de 3.5 milliards d'euros, lancé par Costa en 2000. Ce plan porte sur sept paquebots, dont quatre ont déjà été livrés.

Nous reviendront plus longuement, vendredi, sur ce nouveau géant des mers.
___________________________________________

- Voir la fiche technique du Costa Serena

Costa Croisières | Toute l'actualité des paquebots et de la croisière