Vie Portuaire
Marseille : CMA CGM pourra bien exploiter la forme 10

Actualité

Marseille : CMA CGM pourra bien exploiter la forme 10

Vie Portuaire

Le Conseil d'Etat a validé le choix du groupe maritime français pour exploiter un ensemble de 10 hectares comprenant la forme 10, plus grand bassin de radoub du port de Marseille. La décision du port phocéen d'attribuer ce domaine à CMA CGM était contestée par le groupe britannique Nigel Burgess, également candidat à l'appel à projets, dont il avait obtenu l'annulation il y a un an.
C'est en avril 2008 que le conseil d'administration du port avait retenu l'offre de CMA CGM. Le Numéro 3 mondial du transport maritime conteneurisé, proposait de remettre en service la forme 10 pour y assurer la réparation de grands navires, comme des porte-conteneurs et des paquebots. A cet effet, une dizaine d'hectares doivent être aménagés autour de la cale sèche, longue de 465 mètres et large de 85 mètres. L'investissement total est évalué à plus de 350 millions d'euros, dont une partie serait affecté à la construction d'un nouveau bateau-porte pour la forme 10. A l'époque, on estimait que la remise en service de l'énorme cale devait permettre de créer entre 600 et 800 emplois, tout en générant 5 millions d'euros par an de revenus fonciers pour le port autonome.

Port de Marseille CMA CGM | Toute l'actualité de l'armateur français