Vie Portuaire
Marseille : Création d'un centre de formation aux outils portuaires

Actualité

Marseille : Création d'un centre de formation aux outils portuaires

Vie Portuaire

Le port autonome de Marseille a lancé cet été un centre international de formation aux outils portuaires. Baptisée CIFOP, cette structure est basée dans les bassins de Fos. « Dans un contexte économique où la compétition inscrit les terminaux marchandises dans une recherche de qualité, de fiabilité et de productivité reposant en partie sur la compétence des agents, le Port Autonome de Marseille crée un centre international de formation aux outils portuaires », explique le PAM. Le CIFOP permettra de satisfaire les besoins internes du PAM en formation de conducteurs d'engins, soit une centaine de grutiers et portiqueurs par an, et répondra à la demande d'opérateurs portuaires extérieurs. Les moyens pédagogiques du centre s'appuient essentiellement sur un simulateur de conduite d'engins portuaires très moderne que le PAM a développé avec la société américaine GLOBAL-SIM. Cet investissement s'élève à 1.6 million d'euros. Le simulateur fonctionne grâce à un système de 8 projecteurs en 3D. Ceux-ci répercutent sur une parabole de 7 mètres de large des images de synthèse reproduisant des scènes qu'un portiqueur ou un grutier connaitra en condition réelle de travail. Les sensations de conduite sont restituées par 6 vérins donnant à la cabine de conduite une liberté de mouvement sur 6 axes.

Réduction du temps de formation et ouverture du CIFOP aux clients externes

Le simulateur permet de reproduire le fonctionnement de 5 engins différents, de restituer différentes conditions météorologiques comme la pluie, le vent ou la houle et de s'exercer sur plusieurs types de navires tels que barge, cargo, vraquier ou de marchandises comme des conteneurs, des caisses ou du vrac. Cet outil présente l'avantage de réduire le temps de formation, de 18 à 20 jours au lieu de plusieurs mois quand la formation se déroulait sur de véritables portiques mis hors exploitation. Il permet également, selon le PAM de « transmettre des savoir-faire de manière exhaustive et de confronter les apprentis conducteurs à des situations réelles de travail comme celle d'un incident, impossible à reproduire autrement que par des moyens virtuels ».
Depuis sa mise en service, en juillet dernier, 37 agents du port de Marseille-Fos ont été formés, débutants ou en reconversion professionnelle. Dès le mois de février 2008, le CIFOP organisera des sessions de formations pour des clients externes au PAM .

Port de Marseille