Vie Portuaire
Marseille : Etude pour l'extension du port au-delà de la digue du Large

Actualité

Marseille : Etude pour l'extension du port au-delà de la digue du Large

Vie Portuaire

Remodeler les actuels terminaux en vue d'accueillir des ferries et cargos mixtes de plus de 210 mètres, ainsi que des paquebots géants... C'est l'objet d'une étude préalable qui vient d'être remise au conseil d'administration du port autonome de Marseille. Un tel projet nécessiterait l'extension du port au-delà de la digue du Large (côté Vieux-port), la création d'un nouveau bassin portuaire et de terre-pleins. Il faudrait par ailleurs démolir une partie de la digue pour permettre la constitution de cercles d'évitage adaptés aux manoeuvres de grands navires. En l'état actuel des réflexions, le coût estimé de l'investissement est évalué à environ 600 millions d'euros. Pour le port autonome, ce chantier majeur répondrait aux principales orientations du schéma de pilotage des bassins Est pour la période 2008-2020. « Une dizaine d'années seront certainement nécessaires pour concrétiser cet aménagement qui pourrait offrir des opportunités exceptionnelles de développement aux bassins de Marseille en créant de nouvelles structures de croisière et en pérennisant l'activité passagers et marchandises roulant dans la zone de la Joliette », souligne le PAM.

Recevoir près du centre-ville des paquebots de 350 mètres
L'objectif est, avant tout, de permettre aux terminaux phocéens de s'adapter à la taille grandissante des navires à passagers. Outre les lignes exploitées avec des ferries et des cargos mixtes, le marché florissant de la croisière est en ligne de mire. Car le PAM, qui compte accueillir en 2010 un million de passagers par an, compte aller bien au-delà en adaptant ses infrastructures à la course au gigantisme menée par les armateurs. « Cette extension permettrait de recevoir à proximité du centre-ville des paquebots de croisière de grande taille (350 mètres) qui ne peuvent aujourd'hui être réceptionnés qu'au môle Léon Gourret, dans la partie centrale du port de Marseille. Elle autoriserait enfin l'accueil de navires de croisières haut de gamme, un marché émergent que l'offre culturelle et touristique de la Ville pourrait attirer au port de Marseille ».
Avant de voir le jour l'extension du port devra faire l'objet d'études de faisabilité complémentaires « pour qu'un projet technique soit stabilisé dans toutes ses dimensions techniques, financières économiques et sociales. Ces études seront menées en lien étroit avec les partenaires locaux », indique le port.

Port de Marseille