Vie Portuaire
Marseille Fos : Le trafic portuaire en hausse au premier semestre

Actualité

Marseille Fos : Le trafic portuaire en hausse au premier semestre

Vie Portuaire

Avec 44.62 millions de tonnes traitées de début janvier à fin juin, le Grand Port Maritime de Marseille a connu une hausse de 8% de son trafic par rapport au premier semestre 2009. Toutes les activités affichent une progression à deux, voire trois chiffres, à l'exception des hydrocarbures. Parmi les hausses les plus significatives, les vracs solides (6.36 millions de tonnes) retrouvent un niveau proche de l'avant-crise économique avec une croissance de 120%. Les trafics de vracs solides ont été multipliés par plus de 2 depuis le début de l'année sous l'effet de la reprise des commandes dans le secteur de la sidérurgie et de la hausse de 25% des vracs agro-alimentaires soutenue par des exports de maïs particulièrement élevés.
Hausse également pour les marchandises diverses (8.28 Mt) qui confirment leur progression par rapport à 2009, avec un bond de 18%, grâce au conteneur (510.819 EVP, +17%). Elles bénéficient du dynamisme du trafic conteneurisé aussi bien à Fos (+12% en EVP) qu'à Marseille (+36% en EVP). A ce rythme, le seuil du million de conteneurs pourrait être atteint à la fin de l'année 2010. Le roulant connaît une embellie de 5% sur le semestre, tandis que le regain de l'activité sidérurgique participe à la hausse des marchandises diverses en stimulant les exportations de coils et de brames d'ArcelorMittal.
Avec un total de 1.73 million de tonnes, les vracs liquides chimiques et alimentaires voient leur trafic s'améliorer de 22% ces six premiers mois sous l'impulsion de la relance de l'activité industrielle, notamment Arkema pour la chimie.
En revanche, les hydrocarbures (28.24 Mt) subissent les difficultés du raffinage tant national qu'international et voient leur trafic baisser de 6%. La progression des trafics de Gaz Naturel Liquéfié (GNL), soit 17% de mieux, ne parvient pas à compenser la chute des importations de brut qui oscille entre -26% pour le brut à destination de l'étranger (Allemagne et Suisse) et -6% pour le brut national. A l'inverse, les flux de raffinés augmentent de 5%.
Enfin, 10% de passagers supplémentaires ont été accueillis à Marseille au cours du premier semestre 2010, soit un total de 773.500. Les croisières tiennent toujours le haut de l'affiche avec une hausse de 41% sur la période et plus de 300.000 voyageurs. Les destinations Algérieet Tunisie se maintiennent bien au-dessus du niveau 2009 avec une progression respective de 9 et 11%. Seule la Corse fléchit, avec une baisse de 11%.

Port de Marseille