Vie Portuaire
Marseille-Fos : Marc Reverchon élu Président du Conseil de Développement

Actualité

Marseille-Fos : Marc Reverchon élu Président du Conseil de Développement

Vie Portuaire

Les 40 membres du Conseil de Développement du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) réuni en séance constitutive jeudi dernier, ont élu Marc Reverchon au poste de Président. Agé de 56 ans, il siège au Conseil de Développement au titre de représentant de la place portuaire. Directeur Général délégué de la Compagnie Méridionale de Navigation, armement marseillais desservant la Corse et la Sardaigne, Marc Reverchon est aussi Président de l'Union Maritime et Fluviale qui représente l'ensemble des entreprises du secteur portuaire, soit 15.000 emplois directs. Marc Reverchon a également été administrateur du Conseil d'Administration du Port Autonome de Marseille, de septembre 2007 à fin 2008. «Le Conseil de Développement est une instance utile qui comble un manque, et a vocation à être parfaitement complémentaire des autres organes de gouvernance du GPMM que sont le Directoire et le Conseil de Surveillance. Mon ambition, avec tous ses membres et leur diversité, est de faire de cette nouvelle assemblée une référence en matière d'ouverture et de professionnalisme : elle doit être respectée pour la hauteur de ses vues, la qualité et la profondeur de ses analyses et la pertinence de ses propositions et avis. Notre objectif est de parvenir, le plus souvent possible, en notre sein à une vision stratégique commune du développement du port de Marseille-Fos dans toutes ses dimensions : en associant l'ensemble des parties prenantes de la société civile et de ses forces vives, le Conseil de Développement doit contribuer, à son niveau, à faire à nouveau du port de Marseille-Fos un champion reconnu dans les échanges mondiaux, mais aussi dans le rapport à son environnement naturel, sociétal et économique », a expliqué Marc Reverchon après son élection.

Le Conseil de Développement

Au coeur de la réforme des anciens ports autonomes, la nouvelle gouvernance a vu la mise en place, dans les 7 grands ports maritimes, d'un Conseil de surveillance et d'un Directoire. A l'instar du Havre, de Dunkerque, de Nantes Saint-Nazaire, de Rouen, de Bordeaux et de La Rochelle, le décret du 9 octobre 2008 a transformé le Port Autonome de Marseille en Grand Port Maritime de Marseille et l'a doté de 3 nouvelles instances de gouvernance. Un Directoire présidé par Jean-Claude Terrier en assumera la direction opérationnelle sous le contrôle d'un Conseil de Surveillance présidé par Patrick Daher et avec l'éclairage du Conseil de Développement. Instance consultative, le Conseil de Développement sera obligatoirement sollicité sur la politique tarifaire du port, son projet stratégique et sur toute question que le Directoire ou le Conseil de Surveillance estime devoir être étudiée dans l'intérêt du port. Le Conseil de Développement pourra demander que des questions soient inscrites à l'ordre du jour du Conseil de Surveillance et formuler des propositions.
Pour Marseille-Fos, le Conseil de Développement est composé de 4 collèges : 12 représentants de la place portuaire, 4 représentants des personnels des entreprises exerçant leur activité sur le port, 12 représentants des collectivités territoriales ou groupements situés sur la circonscription du port, 12 personnalités qualifiées intéressées au développement du port dont 3 représentants d'associations agréés de défense de l'environnement et 3 représentants des entreprises et gestionnaires d'infrastructures de transport terrestre (voir liste jointe).

Port de Marseille