Vie Portuaire
Marseille-Fos : Trafic portuaire stable en 2016

Fil info

Marseille-Fos : Trafic portuaire stable en 2016

Vie Portuaire

L’activité 2016 du port de Marseille Fos conforte sa stratégie de diversification des trafics maritimes : les filières destinées à soutenir les segments traditionnels du port ont joué pleinement leur rôle cette année. La hausse des conteneurs mais aussi des voitures, remorques, petits vracs et GNL a permis de stabiliser le trafic 2016 au niveau de 2015 avec un trafic total de 80,9 millions de tonnes.

Le conteneur poursuit sa course positive avec une hausse de +3% (+4,1% à Fos), une progression supérieure pour la 2ème année consécutive à la moyenne des ports européens et français.

En matière de fret roulier, les voitures neuves profitent de la bonne santé du marché automobile français et progressent de +5% tandis que les remorques confortent l’activité des bassins de Marseille avec un score de +7%.

Marseille Fos entrevoit également des perspectives encourageantes pour la manutention des colis lourds grâce au déchargement de cargaisons exceptionnelles destinées au site d’ITER à Cadarache, une activité qui ira crescendo jusqu’en 2025.

GNL, plus forte hausse en volume

Le GNL retrouve en 2016 un trafic conforme aux attentes avec une progression de +33%. Le GNL est la plus forte hausse en volume qu’a connue le port en 2016 (+1,3 Mt).

L’émergence de trafics tels que les pellets de bois ou la forte hausse des matériaux pour le BTP (+108%) soutiennent la filière des vracs solides qui est pénalisée par

Port de Marseille