Défense
Marseille : La démolition de l'ex-ravitailleur Sahel a débuté

Actualité

Marseille : La démolition de l'ex-ravitailleur Sahel a débuté

Défense

Pas moins de 67 ans après sa mise sur cale, l'ex-ravitailleur Sahel, de la Marine nationale, est en cours de démantèlement. Le chantier a débuté lundi dans l'enceinte du port autonome de Marseille, où la vieille coque a coulé à l'été 2007. Prévus pour durer deux mois, les travaux sur le Q623 sont menés par une entreprise civile et placés sous la maîtrise d'ouvrage du service de soutien de la flotte (SSF) de Toulon. Commandé pour les besoins de la Kriegsmarine (flotte allemande) aux chantiers normands de Blainville-sur-Mer, le Sahel a été mis sur cale en 1941. La construction ne sera toutefois pas menée à terme avant 1947, les ouvriers refusant de travailler pour l'occupant. Finalement achevé et livré à la Marine nationale, tout comme son sistership, le Rummel, le navire opèrera en Algérie et rejoindra l'océan Pacifique dans les années 60. Il participera au soutien logistique et au ravitaillement des moyens français présents à Mururoa dans le cadre de la construction des installations du centre d'essais nucléaire. Retiré définitivement du service le 14 janvier 1982, le Sahel fut alors remis au bataillon des marins-pompiers de Marseille pour être utilisé comme centre d'entraînement à la sécurité jusqu'en 2002. « Environnement particulièrement représentatif du milieu au sein duquel se déroulent les interventions spécialisées du bataillon, l'ex-Sahel a, durant 20 ans, permis de former et d'entraîner annuellement plus de 3000 stagiaires (marins-pompiers et stagiaires extérieurs) à la lutte contre l'incendie et les voies d'eau, participant ainsi à l?excellence de leur formation », précise la Marine nationale.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française