Vie Portuaire
Marseille : La forme 10 devrait être opérationnelle en avril

Actualité

Marseille : La forme 10 devrait être opérationnelle en avril

Vie Portuaire

Après moult péripéties, la forme 10, dans les bassins phocéens, devrait être enfin opérationnelle au mois d’avril. C’est en tous cas l’objectif fixé par le Grand Port Maritime de Marseille, qui entend bien, cette fois, que le calendrier soit tenu. « Nous devions ouvrir en octobre mais, le 26 août, une rupture de canalisation a inondé la nouvelle station de pompage, qui était quasiment terminée. Cet incident a noyé une partie des pompes et des installations électriques, nécessitant le remplacement de certains équipements », rappelle Christine Cabau Woehrel. Et la présidente du Directoire du GPMM d’assurer que la remise en état de cette station de pompage, « c’est le dernier élément qui reste à réceptionner pour que la forme soit fonctionnelle ». Au final, le projet, qui a aussi connu d’importants problèmes avec le nouveau bateau-porte, a pris un an de retard. « Ce fut un chantier compliqué et nous avons subi des aléas mais la détermination des équipes a permis de les surmonter. Grâce à cette nouvelle forme, nous allons pouvoir développer une nouvelle dimension pour l’activité de réparation navale qui, au-delà des plus grands paquebots, pourra aussi accueillir des plateformes offshore ou encore des VLCC ».

Avec ses 465 mètres de long pour 85 mètres de large, la forme 10 est, pour mémoire, la plus grande cale sèche de Méditerranée et l’une des plus grandes du monde. Elle sera exploitée par Chantier Naval de Marseille, qui travaille jusqu’ici avec les formes 8 et 9, longues de 250 et 350 mètres.

Port de Marseille