Marine Marchande
Marseille : La Méridionale en grève et les navires de Corsica Linea bloqués

Actualité

Marseille : La Méridionale en grève et les navires de Corsica Linea bloqués

Marine Marchande
Vie Portuaire

Depuis le vendredi 10 janvier au matin, un mouvement de grève est en cours à La Méridionale et des marins bloquent aussi le trafic des navires Corsica Linea entre Marseille, le Maghreb et la Corse. En toile de fond, toujours, la bataille autour de la délégation de service public pour la desserte depuis la cité phocéenne des ports de l’île de Beauté. En juin dernier, dans un contexte de fortes tensions, l’assemblée de Corse avait en attendant la future DSP de 10 ans voté l’attribution d’une délégation provisoire en lots courant du 1er octobre 2019 au 31 décembre 2020. Les trois principales lignes de la desserte (Ajaccio, Bastia et l’île Rousse) avaient été confiées à Corsica Linea et les deux autres (Propriano et Porto Vecchio) devaient revenir à La Méridionale. Les deux compagnies semblaient alors avoir trouvé un terrain d’entente et renouer les liens. Mais la seconde, filiale du groupe logistique STEF, avait décidé de maintenir ses recours en justice pour contester l’attribution de plusieurs lignes à Corsica Linea. Et voici maintenant que l’attribution de la DSP entre Marseille, Propriano et Porto Vecchio échoue finalement. Ainsi, l’assemblée de Corse a repoussé l'offre de La Méridionale et devrait lancer un nouvel appel à candidatures pour la desserte de ces deux ports jusqu’à la fin 2020.

Très inquiets pour l’avenir de la compagnie, les syndicats de La Méridionale réclament la mise en oeuvre d'un accord de partage des cinq lignes entre les deux armements. Deux des trois navires de La Méridionale (Piana et Kalliste) sont immobilisés depuis vendredi à Marseille suite à un préavis de grève du STC et de la CFTC. « Avec le report de l’attribution de la DSP provisoire sur les ports départementaux, la compagnie est confrontée pour la 3ème fois dans un délai très court, à de lourdes incertitudes qui pèsent sur son avenir. Cette situation inhabituelle crée un trouble et un désarroi légitimes chez nos salariés, clients et fournisseurs. Au-delà, ce sont les équilibres économiques et sociaux de l’Ile qui sont aujourd’hui bafoués, déstabilisant l’activité économique et l’emploi sur les ports de Porto-Vecchio et de Propriano. Pour ces raisons, La Méridionale et ses salariés espèrent un dénouement équilibré entre les armateurs présents à Marseille, pour l’attribution de la DSP provisoire mais également pour la construction de la nouvelle desserte proposée par la Collectivité de Corse, sur la base d’une SEMOP, pour laquelle La Méridionale a toujours fait savoir qu’elle était prête à s’engager, et en particulier au sujet des lignes de Bastia et d’Ajaccio », a expliqué samedi soir dans un communiqué La Méridionale.

Le mouvement a donc aussi un fort impact sur les rotations de Corsica Linea. Toutes les liaisons depuis Marseille vers la Corse ont été annulées, une partie de la flotte se retrouvant bloquée dans les bassins phocéens. Des navires qui ne s’y trouvaient pas ont été déroutés sur Toulon. Le Monte d’Oro est le premier à avoir rejoint le port varois samedi matin, suivi du Danielle Casanova qui est rapidement reparti vers Ajaccio afin d’assurer le service avec Toulon le temps du blocage à Marseille. Dans cette perspective, Corsica Linea a mis en place des navettes en cars pour les passagers piétons entre les deux ports continentaux mais aussi au départ de l’île Rousse, Porto-Vecchio et Bastia pour acheminer les passagers vers Ajaccio. A noter qu’un troisième navire, le Pascal Paoli, est lui aussi arrivé samedi à Toulon. Il s’est mis en attente à Brégaillon alors que le Monte d’Oro a pris place le long du quai croisière de La Seyne-sur-Mer. Seul le Danielle Casanova a donc navigué ce week-end pour desservir Ajaccio, Corsica Linea prévoyant des rotations Toulon-Ajaccio jusqu'au 14 janvier pour le moment.  

Pour ce qui est de la ligne vers le Maghreb, alors que le ferry Méditerranée n’a pas pu appareiller samedi de Marseille pour rallier Tunis, Corsica Linea a replacé ses passagers sur le Carthage, de la Compagnie Tunisienne de Navigation (CTN).  

 

Le Danielle Casanova à Toulon samedi (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Le Danielle Casanova à Toulon samedi (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Le Danielle Casanova à Toulon dimanche (© FRANCIS JACQUOT)

Le Danielle Casanova à Toulon dimanche (© FRANCIS JACQUOT)

Le Pascal Paoli à Brégaillon (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Le Pascal Paoli à Brégaillon (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Le Monte d'Oro au môle de La Seyne (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Le Monte d'Oro au môle de La Seyne (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

 

Corsica Linea (ex-SNCM) La Méridionale (Compagnie Méridionale de Navigation)