Vie Portuaire
Marseille : L'appel à projets est clos pour l'exploitation de la forme 10

Actualité

Marseille : L'appel à projets est clos pour l'exploitation de la forme 10

Vie Portuaire

C'est le 1er décembre que s'est clos l'appel à projets lancé par le Grand Port Maritime de Marseille pour l'exploitation de la forme 10. Avec ses 465 mètres de long et 85 mètres de large, cette infrastructure, mise en service en 1975 est la plus grande forme de radoub de Méditerranée. Construite à l'époque pour recevoir les pétroliers géants, qui ont rapidement disparu à l'issue des chocs pétroliers, la forme 10 avait également vu ses perspectives d'activité s'amenuiser avec la délocalisation de la réparation navale en Asie. Le développement considérable de la croisière en Méditerranée et la mise en service de grands paquebots ces dernières années, ainsi que la course au gigantisme dans les secteurs des porte-conteneurs, laisse néanmoins entrevoir un nouveau potentiel pour cette cale sèche. C'est pourquoi, en 2007, le GPMM avait lancé un premier appel à projets pour l'exploitation de cette forme et des espaces contigus, une procédure qui n'avait pas abouti puisque CMA CGM, retenu à l'époque, avait abandonné son projet en raison de la crise économique.

La forme 10 lorsqu'elle était en activité (© : PORT DE MARSEILLE-FOS)
La forme 10 lorsqu'elle était en activité (© : PORT DE MARSEILLE-FOS)

En juillet dernier, le port de Marseille-Fos a donc lancé un nouvel appel à projets, les candidats ayant jusqu'au 1er décembre pour remettre leurs dossiers. Après ouverture et contrôle des plis, les GPMM devrait designer un lauréat ce mois-ci, sauf contretemps ou si aucune des candidatures n'est considérée comme recevable.
Un retour à l'activité dans la forme 10, qui doit faire l'objet d'une rénovation et doit notamment être dotée d'un nouveau bateau-porte, permettrait au port phocéen de compléter son offre en matière de réparation navale. Aujourd'hui, les formes 8 et 9 (320 x 50 mètres et 250 x 37 mètres) sont exploitées par le Chantier Naval de Marseille, créé en 2010 par la société italienne San Giorgio del Porto. Mais ces cales ne peuvent recevoir les grands paquebots ou les porte-conteneurs géants, dont la longueur dépasse 320 mètres.
On rappellera enfin que le port de Marseille bénéficie également de 6 bassins de radoub plus petits mais adaptés à la réparation navale de yachts, activité localement en fort développement, avec des sociétés spécialisées comme ITM et Sud Moteurs.

Port de Marseille