Nautisme
Marseille : Le jumelage est lancé entre le Yachting club et Pointe Noire

Actualité

Marseille : Le jumelage est lancé entre le Yachting club et Pointe Noire

Nautisme

A la suite de la deuxième édition de la course à la voile « Matondo Congo - Route de l'équateur », partie en avril dernier de la Pointe Rouge de Marseille vers la ville de Pointe Noire, au Congo-Brazzaville, les clubs nautiques, le Yachting Club de Pointe Rouge de Marseille et le Cercle Naval de Pointe Noire ont mis en place un jumelage. La course au large entre les deux continents a permis de tisser des liens entre les deux clubs qui se sont trouvés des points communs et des choses à partager. « L'objectif est de créer une école de voile à Pointe Noire, et de permettre à de jeunes congolais de s'initier à la navigation », explique Christian Tommasini, président de l'YCPR. Le club marseillais a donc décidé de faire don à son homologue Pontégrin présidé par Cyril Guilpain, du matériel nécessaire à la création d'une école de voile. Ainsi, cinq Optimist, cinq Laser 2000 et leurs gréements, 11 planches à voiles, du petit matériel nautique et des accessoires vont être acheminés par container à Pointe Noire. « Nous envoyons des optimist, des laser, explique Christian Tommasini, des gilets de sauvetage, un zodiac, un peu tout pour démarrer une initiation à la voile pour les plus défavorisés. Nous souhaitons que ce dispositif soit directement utilisé au profit des Congolais de Pointe Noire en priorité et que ce soit gratuit ?». Pour réaliser pleinement ce partenariat, Congo Delmas, filiale de la compagnie CMA CGM, a mis à disposition gratuitement un container pour l'envoi de ce matériel. Le bateau est parti le 5 décembre, son arrivée à Pointe Noire est prévue au moment de Noël.

Des échanges et de la solidarité

Profitant du départ de ce premier container, une collecte au profit des enfants orphelins de Pointe Noire a été effectuée par des bénévoles. Livres, vêtements et jouets ont été récoltés... Les jeunes Marseillais ont adhéré au projet. Pauline, Geoffroy et Edouard qui habitent dans les quartiers chics de Marseille sont les premiers enfants à lancer une chaine de solidarité avec les jeunes orphelins congolais et à prolonger le jumelage entre l'YCPR de Marseille et le Cercle Naval de Pointe Noire, via une correspondance et un besoin de découverte de l'autre. Ils sont âgés de 8 à 11 ans, ont participé à la réalisation des cartons, ont donné leur vêtements, leurs jouets, à une seule condition : correspondre avec un Congolais ou une Congolaise, pour apprendre à connaître l'autre et aussi partager. Pauline, qui a offert quelques unes de ses Barbie attend avec impatience une réponse à sa lettre, faite sur une belle carte postale, l'enveloppe est scellée à la cire. Le Rotary Club de Pointe Noire et la Mairie de Pointe Noire se chargeront de la réception de ces colis et veilleront à leur bonne distribution de façon équitable entre chacune des six associations, Africa Foundation, Espace Enfance, le Centre des mineurs de Mvou Mvou, l'orphelinat pour filles de Mpaka, la maison d'écoute et le Samu social, en espérant qu'ils arrivent à destination avant les fêtes de fin d'année.