Vie Portuaire
Marseille : le Pacte d'engagement doit relancer le port

Actualité

Marseille : le Pacte d'engagement doit relancer le port

Vie Portuaire

L’année 2019 s’est terminée, pour le Grand port maritime de Marseille-Fos, sur une note décevante avec une baisse de 2% de ses trafics. Les mouvements sociaux de décembre et janvier ont pesé lourd dans la balance. Pour relancer l’activité du port, la directrice du développement du GPM, Christine Rosso, explique les étapes du plan de relance, qui maintenant va aussi devoir tenir compte de la crise du coronavirus. Un article d'Hervé Deiss, de Ports et Corridors

L’année 2019 avait plutôt bien démarrée pour Marseille-Fos. En septembre, le port affichait une croissance de 7% de son trafic conteneurs. « Nous étions l'une des meilleures progressions européennes », souligne Christine Rosso, directrice du développement du GPM de Marseille-Fos. Le dernier trimestre a pesé lourd sur les résultats annuels. Globalement, le port phocéen a terminé l’année avec un trafic global de 79 millions de tonnes, en baisse de 2%. Une diminution qui tient principalement aux vracs solides qui s’orientent vers le bas avec un recul de 15% des volumes à 12,7 Mt. Les principaux vecteurs de pertes sont à mettre au passif de la filière sidérurgique qui régresse de 8% à 8,5 Mt. La bauxite a notamment perdu une partie de ses volumes en raison des difficultés d'Alteo. Sans avoir pu compenser les lourdes pertes sur la filière sidérurgique, les céréales, d’une part, et les vracs agro-alimentaires, d’autre part, affichent une hausse de 36% de leurs flux. Les autres vracs sont dans une situation plus difficile avec une diminution de 32% de leur courant. « Nous sommes passés d’un approche de massification des vracs solides vers une spécificité en développant des filières et des acteurs. Ils ont besoin d’installations pour développer des flux qui sont moins volumineux mais qui offrent au port une diversification de ses trafics », continue la directrice du développement.

Les vracs liquides sont, pour leur part, dans une tendance positive avec une

Port de Marseille