Vie Portuaire
Marseille : Le port adopte son projet stratégique

Actualité

Marseille : Le port adopte son projet stratégique

Vie Portuaire

Le premier port français s'est doté d'un projet stratégique. Le plan a été adopté vendredi par le Conseil de Surveillance du Grand Port Maritime de Marseille. Il détermine les orientations stratégiques du port de Marseille-Fos à l'horizon 2013, les moyens financiers associés ainsi que les modalités qui conduiront le GPMM à cesser d'exploiter des outillages conformément à la loi du 4 juillet 2008 portant réforme portuaire. « Le projet stratégique a été élaboré par les services du Port à partir d'une analyse de ses forces et de ses faiblesses mais aussi des tendances et développements du transport maritime. Il fait suite à des consultations menées depuis le mois de novembre 2008 par le Président du Directoire du GPM auprès des organisations syndicales du port et des entreprises de manutention exerçant leur activité sur le domaine portuaire. Il a également pris en compte les recommandations du Conseil de Surveillance qui s'est réuni à 3 reprises sur le sujet depuis son installation fin janvier 2009. Il a enfin été enrichi de l'avis émis le 26 mars dernier par le Conseil de Développement du GPMM », souligne l'autorité portuaire.

Cinq orientations

Le projet stratégique fixe cinq orientations qui s'inscrivent dans la vision d'un port s'affirmant comme « global, euro-méditerranéen et responsable ». Il doit relever le défi de la massification du conteneur à Fos, se diversifier pour rester le port de toutes les énergies, conforter la position de porte sud-européenne pour les vracs solides, constituer un hub roulier euro-méditerranéen et développer le grand port passager. Trois politiques d'actions viennent en appui de ces orientations : une politique d'investissement de 600 millions d'euros, une politique d'aménagement intégrant la valeur économique, urbaine et environnementale des espaces à développer et, enfin, une politique d'hinterland qui s'attache à développer prioritairement les connexions fluviales et ferroviaires entre le port et son territoire d'influence.
En application de la loi du 4 juillet 2008 et selon les modalités prévues par celles-ci, ainsi que conformément à l'accord-cadre interbranches signé avec les organisations syndicales en date du 30 octobre 2008, les orientations suivantes ont été arrêtées :

- l'activité conteneurs de Fos et Marseille et l'activité vracs solides seront transférées vers des opérateurs privés
- les activités des terminaux pétrole et chimique de Fos et Lavera, considérées d'intérêt national, seront réunies au sein d'une filiale où le GPMM sera majoritaire
- La maintenance des outillages pourrait être mutualisée au sein d'une société où les opérateurs de manutention seraient à la fois actionnaires et clients et où le GPMM pourrait prendre une participation. En outre, le cas des bassins Est et Ouest pourrait être examiné au regard de leurs contraintes spécifiques.
- un appel à projet sera lancé pour retrouver une activité commerciale à l'activité conventionnel qui ne dispose plus d'opérateurs depuis la fermeture du terminal fruitier sur les bassins Est. - l'activité voyageurs sera maintenue au sein du GPMM.
- l'activité réparation navale exercée par le personnel du GPMM sera conservée au sein de l'établissement portuaire.

Vendredi, s'est ouverte une période de 3 mois qui sera consacrée à des négociations de gré à gré avec les opérateurs privés présents sur les différents terminaux et susceptibles d'accueillir les personnels du GPMM et les outillages.
Le GPMM pourra lancer des appels à projets afin de sélectionner un opérateur pour les activités qui n'en bénéficieraient pas à l'issue de ces trois mois de négociations.
Le transfert des agents et des outillages sera ensuite réalisé progressivement jusqu'en avril 2011, délai maximum autorisé par la loi.
Parallèlement, le directoire du grand port maritime de Marseille mettra en oeuvre, sous le contrôle du Conseil de Surveillance, les orientations stratégiques qui guideront son action jusqu'en 2013.

Port de Marseille