Vie Portuaire
Marseille : Le terminal conteneurs de Mourepiane veut reprendre des couleurs

Actualité

Marseille : Le terminal conteneurs de Mourepiane veut reprendre des couleurs

Vie Portuaire

Deux porte-conteneurs sont à quai. Un petit Mistral, « mais pas assez pour nous empêcher de travailler », constate un des portiqueurs. Le terminal de Mourepiane, aujourd'hui, est le siège d'une activité intense. Après des mois de tempête sociale, notamment lors de la réforme portuaire, le terminal des bassins phocéens essaie de se relancer dans la course au conteneur.
A côté du géant de Fos2XL, le petit poucet marseillais, qui a traité en moyenne 10.000 boites par mois l'an passé (soit 15.000 EVP - Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur), tente de jouer sa carte. Sébastien Latz était jusque récemment le directeur d'Intramar, la société gestionnaire du terminal. Il a vécu la mutation des bassins Est, le transfert du personnel Grand Port Maritime de Marseille vers une société privée et a oeuvré à la relance d'une activité très fragilisée dans la place.

Le quai de Med Europe Terminal   (© : MER ET MARINE - GILDAS LE CUNFF DE KAGNAC)
Le quai de Med Europe Terminal (© : MER ET MARINE - GILDAS LE CUNFF DE KAGNAC)

Un recentrage sur le conteneur

« En juin 2010, la société Intramar, qui gérait la manutention des bassins Est, a lancé un plan de relance, parallèlement et en prévision de l'application de la réforme portuaire », explique-t-il. Héritière d'une histoire de plus de cinquante ans de manutention sur les bassins Est, la société, alors codétenue par Terminal Link (filiale de CMA CGM) et le groupe DP World, veut redynamiser

Port de Marseille