Vie Portuaire
Marseille : Le trafic fluvial a progressé de 60% depuis  2002

Actualité

Marseille : Le trafic fluvial a progressé de 60% depuis 2002

Vie Portuaire

Cinq ans après avoir conclu un contrat de progrès Fluvial, Voies navigables de France, la Compagnie Nationale du Rhône et le Port Autonome de Marseille se félicitent des progrès obtenus. En effet, depuis 2002, le trafic fluvial a progressé de 60% , toutes catégories confondues, au port de Marseille-Fos. « Les 3 partenaires avaient conclu ce contrat novateur en 2002, 1er du genre entre un port maritime et des structures en charge de l'exploitation et de l'aménagement de voies fluviales, afin de contribuer au développement du trafic fluvial au port de Marseille-Fos et sur l'axe Rhône-Saône », rappelle le PAM.
Le tonnage de marchandises - conteneurs, hydrocarbures, vracs liquides, vrac solides - transporté par voie fluviale est passé d'1,8 million de tonnes en 2002 à 2,7 millions de tonnes en 2007. La part modale du fluvial atteint ainsi 5,34% contre 3,65% en 2002. La croissance du mode fluvial est encore plus spectaculaire pour les trafics de conteneurs qui ont triplé sur la période. En 2002, moins de 20.000 conteneurs étaient transportés via le fleuve contre 59.000 conteneurs en 2007 soit 8,3% des conteneurs traités à Fos. « Ces résultats positifs sont notamment liés aux actions engagées dans le cadre du contrat de progrès dont les plus marquantes sont la mise en service en janvier 2007 d'un 2ème terminal à conteneurs réalisé par la CNR au Port Lyon Edouard Herriot, l'amélioration des conditions de traitement des bateaux fluviaux dans les terminaux de Fos et la mise en place de conventions avec les Douanes permettant aux opérateurs de gagner entre 24 et 48 heures sur le trajet Fos-Lyon ». Les projets structurants financés dans les contrats de plan, comme l'aménagement et l'équipement des ports intérieurs (terminaux à conteneurs, silos...), ou l'aide au transfert de bateaux sur le bassin Rhône-Saône ont également joué un rôle déterminant selon VNF et ses partenaires.

 Le terminal conteneurs de Fos (© : PAM)
Le terminal conteneurs de Fos (© : PAM)

D'autres actions entreprises en 2007 dans le cadre du contrat de progrès devraient bientôt donner une nouvelle impulsion au trafic fluvial de conteneur, en particulier la mise en place par le PAM d'une tarification avantageuse, la mise à disposition de deux quais et d'outillage adaptés aux barges ainsi que le projet de liaison fluviale qui desservira directement les terminaux à conteneurs de Fos. Le secteur des céréales (vrac solides) bénéficiera d'un investissement public et privé de 22 millions d'euros qui permettra de tripler le trafic sur le terminal des Tellines à Port Saint Louis du Rhône. Pour les 5 années à venir, les 3 partenaires sont déterminés à poursuivre leur collaboration en inscrivant leurs actions dans le cadre des orientations du « Grenelle de l'Environnement » et du Plan Rhône. Ainsi, ils oeuvreront pour que dans le cadre de la montée en puissance des terminaux à conteneurs Fos 2XL, 3XL et 4 XL, l'objectif de part modale du fluvial de 10% soit rapidement atteint. Ils travailleront au développement de nouvelles filières et de nouvelles logistiques. Ils poursuivront les actions engagées dans le cadre de la politique de « ports avancés », veilleront à la qualité des interfaces fluvial/maritime à Fos, et engageront de nouvelles actions de promotion pour développer le réflexe voie d'eau en particulier chez les logisticiens, les industriels implantés à Fos et les acteurs de la grande distribution. Ces actions permettront au contrat de progrès d'amplifier les résultats observés après 5 années de travail en commun et de positionner le transport fluvial comme un mode incontournable d'acheminement de la marchandise au service de la chaine logistique, souligne le port de Marseille.

Port de Marseille