Vie Portuaire
Marseille : Le trafic portuaire chute de 13% au premier semestre

Actualité

Marseille : Le trafic portuaire chute de 13% au premier semestre

Vie Portuaire

Malgré la hausse d'activités comme le conteneur (+3%), le GNL (+17%) les biocarburants (+51%) ou des vracs alimentaires (+52%), le trafic des six premiers mois du port de Marseille-Fos accuse un recul de 13% par rapport à 2008. En cause, la perte de près de 4 millions de tonnes de vracs solides (-57%), d'1.2 Mt d'hydrocarbures (-4%) et de 800.000 tonnes de marchandises essentiellement liées à la sidérurgie. Les passagers maintiennent leur activité à un niveau légèrement supérieur à 2008.
De janvier à fin juin, le trafic du port de Marseille-Fos s'est élevé à 41,42 millions de tonnes, soit une chute de 13% par rapport à la même période de 2008. Pour le seul mois de juin, 6.87 millions de tonnes de marchandises ont été manutentionnées, soit un repli de 7% par rapport à juin 2008.

Marchandises diverses : Les conteneurs passent positivement le cap du 1er semestre avec une hausse de 3% du trafic, une hausse portée par Fos (+80% pour le seul mois de juin). Le conventionnel dont 98% du tonnage est réalisé avec la sidérurgie plonge de 47% tandis que le roulant comble son retard au fil des mois et affiche -6%. Au global, les marchandises diverses affichent une baisse de -10% au cours du 1er semestre, une baisse moins brutale que dans les ports du range sud et nord qui ont respectivement vu leur trafic chuter de 17% et de 20%...
Le cumul annuel pour les marchandises diverses est de 7,05 Mt (-10% par rapport à 2008), dont 435.736 EVP (+3%).
Le trafic mensuel atteint 1,29 Mt (+10% par rapport à juin 2008) dont 72.308 EVP (+35%).

Hydrocarbures : Le retrait de 7% des importations de brut aussi bien vers les raffineries françaises qu'européennes entrainent l'activité à la baisse sur les six premiers mois. Les raffinés se ressaisissent en juin (+16%) et stabilisent l'activité semestrielle. Le GNL est particulièrement dynamique depuis le début d'année et enregistrent une hausse de 17%.
Cumul annuel : 30,1 Mt (-4% par rapport à 2008)
Trafic mensuel : 4,76 Mt (0% par rapport à juin 2008)

Vracs liquides : Touchés par la crise économique, le trafic des vracs chimiques est en net recul de 25% à la fin juin 2009 masquant la performance continue des biocarburants (+51%).
Cumul annuel : 1,42 Mt (-25% par rapport à 2008)
Trafic mensuel : 0,33 Mt (-29% par rapport à juin 2008)

Vracs solides : Les trafics céréaliers sont particulièrement dynamiques depuis le début de l'année (+ 52% pour l'ensemble des vracs alimentaires) mais le marasme industriel mondial pénalise tous les autres segments :-72% pour ArcelorMittal, -42% pour le terminal minéralier. Le port a perdu près de 4 millions de tonnes de vracs solides par rapport à 2008 ; c'est le segment le plus affecté par les baisses de trafics.
Cumul annuel : 2,89 Mt (-57% par rapport à 2008)
Trafic mensuel : 0,48 Mt (-52% par rapport à juin 2008)

Passagers : Le succès continu des croisières, +17% depuis le début de l'année avec des méga-paquebots escalant régulièrement à Marseille, et la bonne tenue des trafics vers la Corse (+3%) permettent à l'activité passagers d'améliorer son résultat de 1% par rapport à juin 2008 malgré des trafics vers le Maghreb toujours en recul.
Cumul annuel : 696.000 passagers (+1% par rapport à 2008)
Trafic mensuel : 206.000 passagers (+8% par rapport à juin 2008)

Port de Marseille