Vie Portuaire
Marseille : Les trafics conteneurs et hydrocarbures à la hausse

Actualité

Marseille : Les trafics conteneurs et hydrocarbures à la hausse

Vie Portuaire

Le premier port français vient d'annoncer ses résultats de trafics pour le mois d'avril. Les chiffres confirment la tendance de répit observée en mars pour les secteurs du conteneur et des hydrocarbures. Après 12 mois de baisse, le trafic conteneurisé progresse en avril, avec une hausse globale de 29% par rapport au mois précédent, soit une forte augmentation à Fos (+74%) et une chute à Marseille (-53%). Le bon score général mérite néanmoins d'être relativisé, la comparaison étant réalisée avec avril 2008, un mois qui avait été particulièrement bas. Les autres composantes des marchandises diverses -roulant et conventionnel- restent sur une tendance à la baisse, marquée par la crise de l'industrie automobile et sidérurgique, ainsi qu'à des déroutements d'escales suite au blocage des pêcheurs et à une grève de la SNCM. Avec 1.2 million de tonnes traitées, les marchandises diverses reculent de 3% par rapport à avril 2008. En cumul annuel (4.47 millions de tonnes), la contraction est de 19%.

Les hydrocarbures ont, quant à eux, enregistré une forte poussée mensuelle de 12% (4.76 Mt), grâce à l'augmentation des envois de brut vers la raffinerie de Cressier (Suisse) et à la bonne tenue des imports de raffinés. Seuls les GPL et GNL sont en retrait en avril après un mois de mars exceptionnel. Avec 20.16 millions de tonnes en cumul annuel, l'activité retrouve la stabilité par rapport à 2008.

Du côté des vracs liquides, la baisse de la demande en soude et le fort tassement des importations d'éthylène (-70%) se poursuivent en avril et maintiennent ce segment dans le rouge. Même si les biocarburants ne connaissent pas la crise, les volumes sont trop faibles pour inverser le mouvement. Avec 230.000 tonnes traitées, les vracs liquides sont en repli de 16% par rapport à avril 2008. En cumul annuel (0.83 Mt), la baisse est de 20%.

La situation est encore plus sensible pour les vracs solides. Avril n'a fait que confirmer la chute de ce segment ou la quasi-totalité des terminaux sont en recul. Avec seulement 540.000 tonnes traitées le mois dernier, les vracs solides sont en baisse de 55%. Depuis le début de l'année, la chute est de 52% (2.14 Mt) par rapport à la même période de 2008. Quelques points positifs sont néanmoins à relever, notamment avec les céréales sur le terminal des Tellines, qui progressent de 71% en cumul. D'autre part, on constate une hausse de l'alumine et du sucre dans les bassins de Marseille, ce trafic augmentant de 15%.

Au niveau des passagers, malgré la poursuite de la croissance de l'activité croisière (+20%), la tendance est négative (-6%) à cause de la baisse des passagers des lignes régulières (-12%). Le port n'a comptabilisé que 129.000 passagers le mois dernier. Les difficultés économiques et des grèves ont particulièrement affectées l'activité, explique le Grand Port Maritime de Marseille. Avec 301.000 passagers enregistrés de janvier à avril, le cumul annuel est en retrait de 6% par rapport à 2008.

Port de Marseille