Vie Portuaire
Marseille-Maurepiane : Intramar met la pression

Actualité

Marseille-Maurepiane : Intramar met la pression

Vie Portuaire

Négociant actuellement avec le port de Marseille-Fos le transfert des activités de manutention de Maurepiane, la société Intramar met en garde les syndicats et l'établissement public sur les conséquences d'une nouvelle grève au terminal conteneurs. « Des pertes de volume sont de nature à remettre en cause les accords, la réforme et les équilibres économiques de la place », explique la société, filiale de Port Synergy (copropriété de CMA CGM et DP World). Selon-elle, l'avenir même du terminal à conteneurs de Maurepiane est menacé par des conflits sociaux à répétition. « Certains armateurs prennent des dispositions pour quitter définitivement les bassins Est. Nous appelons la fédération CGT à faire reprendre le travail immédiatement pour que puissent se poursuivre des négociations avec la volonté de défendre les emplois à Marseille-Est qui sont en grand péril », indiquait mardi Intremar dans un communiqué. Selon Michel Henry, interrogé par l'AFP, « les clients sont excédés (et) nous craignons d'avoir des fuites substantielles de trafic qui remettraient tout en cause ».
Depuis L'activité du terminal a été perturbée ces derniers mois par différents mouvements de grève. La CGT dénonce le détachement des personnels de manutention et de maintenance aux opérateurs privés, transfert prévu par la loi de juillet 2008 sur la réforme des anciens ports autonomes.

Port de Marseille