Vie Portuaire
Marseille : Tous les terminaux transférés aux opérateurs privés

Actualité

Marseille : Tous les terminaux transférés aux opérateurs privés

Vie Portuaire

Après le transfert aux opérateurs le 3 mai dernier des activités conteneurs et vracs solides de Fos, puis la reprise des activités hydrocarbures par la société Fluxel le 16 mai, l'activité conteneurs de Marseille a, à son tour, été confiée au secteur privé. Le 4 juin, 41 portiqueurs et agents de maintenance, ainsi que 5 outillages, ont rejoint la société Intramar STS, filiale à 66% d'Intramar (copropriété de CMA CGM et DP World) et à 34% du Grand Port Maritime de Marseille. « Avec ces derniers transferts, la mission délicate de la mise en oeuvre de la réforme portuaire est ainsi accomplie au port de Marseille Fos où la manutention est désormais entièrement assurée par des entreprises privées. Le Grand Port Maritime de Marseille, allégé de sa mission d'exploitation, se concentre dès lors sur ses missions d'aménagement et de développement », souligne le GPMM.
Suite à cette annonce, l'Union Maritime et Fluviale de Marseille-Fos s'est félicitée de la mise en oeuvre effective de la réforme portuaire : « Le port de Marseille Fos a franchi une étape décisive de son histoire. Désormais, l'organisation rénovée de la manutention permet à la place portuaire de construire une offre de service, mieux adaptée aux attentes et besoins de la clientèle. L'UMF a l'ambition et le devoir de promouvoir cette nouvelle organisation, afin de redresser l'image de son port et donner des signaux positifs à la clientèle des chargeurs et armateurs ».
Pour mémoire, les terminaux à conteneurs de Fos sont exploités par les sociétés Eurofos et Seayard ; les terminaux minéralier et céréalier par Carfos et les terminaux pétroliers de Fos et Lavera par Fluxel.

Port de Marseille