Vie Portuaire
Marseille : trafic portuaire en demi-teinte pour le mois de février

Actualité

Marseille : trafic portuaire en demi-teinte pour le mois de février

Vie Portuaire

Tirée notamment par les marchandises diverses, l'activité du port autonome de Marseille a atteint, sur les deux premiers mois de l'année, 16.39 millions de tonnes. Cela représente une hausse de 2% par rapport à janvier et février 2007. Toutefois, après un mois de janvier positif, les hydrocarbures, premier trafic du PAM, ont enregistré une baisse de 7% (5.6 Mt) le mois dernier. Février 2008 se révèle donc moins bon que février 2007, avec un trafic de 7.73 millions de tonnes, en recul de 4 points. « Après un mois de janvier en croissance de 7%, les hydrocarbures baissent d'autant en février, souffrant de la diminution des importations de brut (-17%) malgré la forte progression des trafics de raffinés (+42%). En cumul annuel, l'activité reste stable par rapport à 2007 », note le PAM, qui se félicite en revanche de la bonne santé des marchandises diverses. Ces dernières ont progressé, le mois dernier, de 8% à 1.45 million de tonnes. Ce résultat est attribué à la performance du terminal à conteneurs de Fos (+21% ; 64 569 EVP) et au dynamisme des trafics roulants dans les bassins de Marseille (+ 16%; 365 000 t). En cumul, l'activité est en hausse de 4% par rapport à 2007.

Vracs solides à la hausse, les vracs liquides et le trafic passagers en baisse

Les vracs liquides sont apparus en retrait depuis le début de l'année. Ces trafics reculent de 12% aussi bien en février (0,28 Mt) qu'en cumul annuel. La baisse des échanges en février de biocarburants (-20%) et de MTBE (-42%) est identifiée comme la principale cause de ce retard de début d'année. Le trafic mensuel des vracs solides, soit 837.000 tonnes, s'est maintenu par rapport à février 2007. Sur les deux premiers mois de 2008, l'activité dépasse celle de 2007 de 10% grâce à la forte progression de l'activité du terminal minéralier (+55%). « On attend la reprise de la coulée continue chez Arcelor à la mi-février pour alimenter la croissance des vracs solides dans les prochains mois », précise le port de Marseille-Fos.
Ce dernier note, enfin, que février n'a pas été favorable aux trafics passagers internationaux. Cette activité enregistre une baisse de 12% (51.000 passagers) par rapport à février 2007 et une chute de 18% en cumul annuel. Une bonne nouvelle est, toutefois, constatée avec les liaisons vers la Corse. Ces dernière une marqué une hausse de 5% en février.

Port de Marseille