Vie Portuaire
Marseille : trois paquebots à quai et 2400 membres d’équipage à rapatrier

Actualité

Marseille : trois paquebots à quai et 2400 membres d’équipage à rapatrier

Vie Portuaire
Croisières et Voyages

Des dizaines de milliers de navigants sont actuellement bloqués sur leurs navires à travers le monde, notamment à bord des paquebots contraints de cesser leur activité à cause du coronavirus. Avec pour certains des épidémies de Covid-19 à bord, des situations sanitaires difficiles et même des cas, aussi humainement déplorables que légalement contestables, de refus des autorités locales de leur venir en aide. Y compris parfois de la part des Etats où ces navires sont immatriculés.

La France a globalement joué son rôle

Principal port de croisière de l’Hexagone, Marseille n’en est heureusement pas là. Ces dernières semaines, dans le contexte difficile du coronavirus, le grand port de Provence et les autorités françaises ont, globalement, assumé leurs responsabilités, même si quelques refus ont fait grincer des dents et que certaines autorisations furent obtenues de haute lutte. Alors que d’autres pays, comme l’Espagne, refusaient jusqu’au débarquement de leurs propres ressortissants,

Port de Marseille Costa Croisières | Toute l'actualité des paquebots et de la croisière