Marine Marchande
Marseille : Vers un nouvel appel à projets pour la forme 10

Actualité

Marseille : Vers un nouvel appel à projets pour la forme 10

Marine Marchande

Le Grand Port Maritime de Marseille devrait lancer, en 2011, un nouvel appel à projets concernant l'exploitation de la forme 10 dans le domaine de la réparation navale. En avril 2008, le GPMM avait retenu la proposition de CMA CGM pour exploiter un ensemble de 10 hectares comprenant le plus grand bassin de radoub du port de Marseille, long de 465 mètres et large de 85 mètres. Le groupe maritime français, d'abord confronté à un conflit juridique avec le groupe britannique Nigel (qui avait obtenu l'annulation de l'attribution avant que le Conseil d'Etat ne valide le choix du port en 2009), puis aux difficultés liées à la crise économique, n'a, toutefois, pas donné suite au projet.
La consultation ayant maintenant plus de deux ans, les délais légaux étant apparemment dépassés et le contexte économique ayant changé, l'appel à projets de 2008 est considéré comme caduc par le port, qui envisage donc de relancer une consultation.
La remise en état du site nécessitera un investissement très important, il y a deux ans à quelques 350 millions d'euros. Il s'agit, notamment, de construire un nouveau bateau porte pour fermer la forme 10 et pouvoir la réutiliser comme cale sèche. En parallèle, une dizaine d'hectares sont à aménagés autour de l'imposant bassin, dont les dimensions en font l'une des très rares infrastructures à pouvoir recevoir les plus grands navires actuellement en service.

La Forme 10  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Forme 10 (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La Forme 10  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
La Forme 10 (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Port de Marseille