Vie Portuaire

Analyse

Maurice, La Réunion, quelles rivalités portuaires ?

Article gratuit
Vie Portuaire

Éloignées de 700 km de Madagascar et de 2000 km de l’Afrique orientale, les Mascareignes au Sud-Ouest de l’océan Indien sont constituées de la Réunion, Maurice et de ses dépendances. Si Maurice est une ancienne colonie anglaise qui a obtenu son indépendance en 1968, La Réunion est un département français d’Outre-mer et donc toujours reliée à la métropole. Pour les deux territoires insulaires, le port est la porte d’entrée principale des marchandises. Pour Port Réunion comme pour Port-Louis à Maurice, 99% des importations et des exportations transitent via le port.

 

Port Louis à Maurice (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) 

 

Implantées en plein océan Indien, ces deux îles peuvent, avec l’accélération des échanges entre l’Asie et l’Afrique, voire l’Amérique du Sud, servir, comme jadis sur la route des Indes, de ports d’escale, voire de relais. D’autres ports, en particulier sud-africains, jouent déjà ce rôle, à la charnière entre océan Indien et océan Atlantique. Néanmoins saturation, faible productivité et parfois manque de profondeur laissent une marge de manœuvre à d’éventuels "petits".

- LIRE LA NOTE DE SYNTHESE DE L’ISEMAR SUR LE SUJET 

_______________________________________________


L'Institut Supérieur d'Economie Maritime a été créé en 1997. Pole unique en France, l'ISEMAR est, à la fois, un centre de recherche, un formidable outil de collecte et de diffusion de l'information, ainsi qu'une structure de conseil, à destination des collectivités locales et des acteurs privés du monde maritime et portuaire. Soutenu par la ville de Saint-Nazaire, Nantes Métropole, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes Saint-Nazaire et l'Union maritime locale, L'ISEMAR, s'il reste ancré dans l'estuaire de la Loire, s'adresse à l'ensemble de la communauté maritime nationale et européenne.

- Plus d'informations sur le site de l'ISEMAR

 

Les analyses de l'ISEMAR