Défense
MBDA : Le Scalp Naval se prépare pour son premier tir

Actualité

MBDA : Le Scalp Naval se prépare pour son premier tir

Défense

Près de deux ans après la notification de son contrat de développement, en décembre 2006, le missile de croisière Scalp Naval vient de terminer l'ensemble de ses essais aérodynamiques à la soufflerie de l'ONERA à Modane. L'année 2008 a été particulièrement riche en événements techniques pour le programme. Elle a débuté par une revue de définition préliminaire au cours de laquelle ont été validés avec le client étatique, l'architecture générale de la munition, ses interfaces avec la plate-forme de tir (lance-missile vertical pour bâtiment de surface, tube lance-torpille pour sous-marin), sa préparation de mission, ainsi que l'ensemble des activités à venir jusqu'au prochain jalon de conception détaillée.
Dans le courant de l'année, de nombreux essais partiels ont également été effectués sur les principaux composants du conteneur de tir vertical comme sur ceux de la capsule étanche de tir sous-marin ou encore sur la charge militaire. Les principaux sous-ensembles du turboréacteur TR 50 de Microturbo, qui assurera la propulsion du missile en régime de croisière, ont également été testés. Ce moteur se distingue en effet par l'endurance qui lui est demandée pour conférer une très longue portée au missile.

Le Scalp sera tiré depuis les FREMM  et Barracuda (© : MBDA)
Le Scalp sera tiré depuis les FREMM et Barracuda (© : MBDA)

Dernièrement, le premier essai au niveau système a été effectué le 2 septembre au Centre d'achèvement et d'essais des propulseurs et engins (CAEPE) de la DGA près de Bordeaux. Il s'agissait d'un essai consistant en un tir du booster avec le missile retenu dans son lanceur vertical Sylver A70 construit par DCNS sous maitrise d'oeuvre MBDA dans le cadre du contrat d'intégration FREMM (pour Frégate multi-missions). L'essai visait à contribuer à la qualification du lanceur pour les aspects de sécurité.
Ces essais partiels permettent de préparer les premiers tirs du Scalp Naval qui auront lieu à partir de 2009 dans ses deux configurations depuis le lanceur Sylver A70 dans sa configuration pour frégate FREMM et depuis un pas de tir sous-marin dans sa configuration pour sous-marin Barracuda. Le Livre Blanc sur la défense et la sécurité nationale, publié en juin dernier, réaffirme la priorité donnée au programme du missile de croisière navale, qui confèrera à la Marine nationale une capacité nouvelle de frappe de précision dans la profondeur, à partir de 2013 sur ses frégates FREMM et de 2017 sur ses sous-marins Barracuda.
Le Scalp Naval, qui doit être acquis à au moins 200 exemplaires. La portée de ce missile dépasse 1000 kilomètres.

Le Scalp à la soufflerie de l'ONERA (© : MBDA)
Le Scalp à la soufflerie de l'ONERA (© : MBDA)