Défense
MBDA : Nouveau coup au but pour le missile Otomat

Actualité

MBDA : Nouveau coup au but pour le missile Otomat

Défense

Le tir du missile Otomat en TG2 (mode de guidage 2) effectué le 23 septembre 2008 depuis la corvette malaisienne Nadim (classe Laksamana, ex-corvettes irakiennes) a été couronné de succès. Ce tir était prévu dans une clause du contrat qui obligeait MBDA à valider le système Otomat TG2 (système de re-vectorisation transhorizon) embarqué à bord des hélicoptères Super Lynx fournis à la Royal Malaysian Navy par AgustaWestland. Effectuée suivant un scénario en pleine mer, l'opération prévoyait une division du vol du missile en deux phases. Comme l'explique MBDA, fournisseur de l'Otomat, tout d'abord (phase TG1 - mode de guidage 1), le missile a été dirigé depuis le navire lanceur vers l'hélicoptère TG2, car la cible se situait au-delà de son horizon radar. Ensuite (phase TG2), le missile a été dirigé vers la position réelle de la cible par l'hélicoptère, avec virage du missile à 30° après re-vectorisation du missile en vol suivant les nouvelles données de navigation et d'attaque fournies par l'hélicoptère.
L'Otomat a parcouru 60 kilomètres, en suivant la trajectoire prévue et en s'approchant de la cible avec une très grande précision, souligne MBDA. L'impact s'est produit à la hauteur prévue au-dessus de la ligne de flottaison de la cible et la charge militaire a correctement détoné. « Ce nouveau tir réussi confirme bien le rôle de l'Otomat comme un missile antinavire de pointe, dans les scénarios navals d'aujourd'hui. Ce missile a également amélioré sa performance, déjà excellente, par une nouvelle capacité d'attaque terrestre. Avec cette nouvelle configuration, l'Otomat apparaît dorénavant et jusqu'en 2020 comme l'un des meilleurs systèmes pour navires », explique Fabrizio Giulianini, directeur exécutif « Sales and Business Development », de MBDA.

 Corvettes du type Laksamana(© : DROITS RESERVES)
Corvettes du type Laksamana(© : DROITS RESERVES)

Vendu à plus de 1000 exemplaires dans le monde, le missile antinavire Otomat a été remis à niveau suivant un standard entièrement numérique Mk 2 block IV. Dans cette nouvelle configuration, le missile a été remis à jour et modernisé pour pouvoir traiter les futures menaces navales propres aux scénarios de haute mer et intégrer des capacités d'attaque terrestre, grâce au nouveau système de navigation embarqué et à une autonomie de 180 kilomètres.
Le programme de remise à niveau a été lancé avec le soutien et le financement de la marine italienne. Le programme propre à la Marina militare prévoit la mise au nouveau standard pour les missiles devant être installés à bord des destroyers de la classe Durand de La Penne, des destroyers Horizon et des futures frégates FREMM. Le tir de qualification pour la flotte italienne a été effectué à la fin 2007.
Concernant les corvettes malaisiennes de la classe Laksamana, il s'agit des quatre ex-corvettes commandées par Bagdad et bloquées en Italie en 1990 par l'embargo sur les ventes d'armes en Irak. Mise à flot aux chantiers Breda, de Venise, en 1983 et 1984, elles ont été acquises en 1995 et 1997 par la Malaisie. Longues de 62.3 mètres pour un déplacement de 700 tonnes en charge, les Laksamana embarquent chacune six Otomat Mk 2 block IV, un système surface-air Albatros, une tourelle de 76 mm, une tourelle double de 40 mm et six tubes lance-torpilles.

 Les Laksamana embarquent 6 Otomat (© : DROITS RESERVES)
Les Laksamana embarquent 6 Otomat (© : DROITS RESERVES)

MBDA | Toute l'actualité du missilier européen