Défense
MBDA prépare le premier tir sous-marin du Scalp Naval

Actualité

MBDA prépare le premier tir sous-marin du Scalp Naval

Défense

MBDA a organisé, le mois dernier, un essai d'allumage à grande profondeur du propulseur d'accélération du missile de croisière Scalp Naval. L'opération a consisté à tester une maquette instrumentée du tronçon arrière de l'engin, solidement maintenue dans un bâti immergé au fond d'un fjord norvégien et à faire fonctionner sous l'eau le propulseur pendant plusieurs secondes. « Les premières analyses des mesures effectuées lors de l'essai montrent que le profil de pression du propulseur, l'éjection de l'opercule protégeant l'arrière du booster pendant le stockage et l'étanchéité de la maquette se sont comportés de façon nominale. Ce nouvel essai s'ajoute aux essais de mise en vitesse en immersion pour lesquels MBDA a construit, avec le concours de la Direction Générale de l'Armement Essais de Missiles (DGA EM) Ile du Levant, une installation d'essai reproduisant les conditions de séparation d'avec un sous-marin », explique le missilier européen.
Ce programme d'essais vise à préparer un premier tir sous-marin du Scalp Naval en 2011. Cette arme, commandée à 50 exemplaires par la marine française, équipera à partir de 2017 les nouveaux sous-marins nucléaires d'attaque du type Barracuda. Mis en oeuvre depuis un tube de 533mm servant également au tir des torpilles lourdes F21 et des missiles antinavire Exocet SM39 Block2 Mod2, les Scalp Naval gagneront la surface dans un opercule étanche, dont ils se débarrassent au dessus de la surface, avant le déploiement des ailes.

Scalp Naval tiré d'une FREMM  (© : QUADRIMAGES)
Scalp Naval tiré d'une FREMM (© : QUADRIMAGES)

Une autre version, à tir vertical, est destinée à équiper 9 frégates multi-missions (FREMM), à raison de 16 munitions par bâtiment (150 missiles commandés). Le 28 mai 2010, MBDA a procédé avec succès au premier tir de cette version du Scalp Naval depuis un lanceur vertical Sylver A70. Ce tir de plusieurs dizaines de minutes a permis de tester toutes les phases du tir jusqu'au vol de croisière. D'un poids de 1.6 tonne, dont 500 kilos de charge militaire, le Scalp Naval affiche une portée d'environ 1000 kilomètres. Il est spécialement conçu pour les frappes contre des cibles terrestres durcies. Son entrée en service sur la première FREMM, l'Aquitaine, est prévue en 2013.

Premier tir du Scalp depuis un lanceur Sylver (© : MBDA)
Premier tir du Scalp depuis un lanceur Sylver (© : MBDA)

MBDA | Toute l'actualité du missilier européen