Défense
MBDA présente le système MMP naval
ABONNÉS

Actualité

MBDA présente le système MMP naval

Défense

A l’occasion du salon Euronaval, MBDA a dévoilé l’ensemble de son offre portant sur la navalisation du missile antichar MMP. Ce dernier a pour mémoire réalisé avec succès, en octobre, des tirs d’évaluation en milieu maritime. Cette campagne a été réalisée à Djibouti par les forces armées françaises et a permis de confirmer la fiabilité et les performances opérationnelles du système MMP en environnement chaud, quand il est utilisé depuis la terre, mais aussi depuis une embarcation en déplacement rapide sur la mer. « Au total neuf missiles MMP ont été tirés et tous ont atteint leur cible. Deux de ces tirs ont été effectués par la force maritime des fusiliers marins et commandos à partir d’une embarcation semi-rigide de type ECUME. Un premier tir de la mer vers la terre et le second de la mer vers la mer ont permis de démontrer la facilité d’emploi du MMP », précise MBDA.

 

Lors de la campagne réalisée en octobre à Djibouti (© : MBDA)

Lors de la campagne réalisée en octobre à Djibouti (© : MBDA)

 

Le groupe propose désormais cette arme pour équiper des vedettes rapides ou des semi-rigides. Celles-ci pourront employer le MMP dans le cadre de missions de lutte contre des bateaux hostiles ou encore contre des défenses côtières ou des véhicules blindés, notamment en soutien d’un débarquement de petites unités ou de forces spéciales.

Sur semi-rigide, le MMP peut être embarqué sous forme de poste de tir simple. A Euronaval, il est d’ailleurs présenté sur une embarcation Hurricane de Zodiac Milpro. Mais MBDA a également développé, pour des bateaux plus gros, une tourelle stabilisée comprenant quatre missiles prêts à l’emploi. Ceux-ci sont abrité dans des lanceurs conteneurisés afin d’être protégés contre l’environnement marin. La tourelle pourra être commandée depuis une console dédiée ou via une console multifonction dans le CO ou la passerelle du navire porteur.

 

La tourelle avec ses quatre missiles (© : MBDA)

La tourelle avec ses quatre missiles (© : MBDA)

 

Successeur des missiles antichar Milan et Javelin, qu’il remplace dans l’armée de Terre française et les forces spéciales depuis 2017, le nouveau missile moyenne portée (MMP) offre une portée de 4 kilomètres. Il est équipé d’une charge creuse à dispersion d’éclats.

Compte tenu de sa compacité et de sa légèreté (15 kilos avec un tube de 1.3 mètre), le MMP s’adapte très facilement aux plateformes de taille très réduite. Son autodirecteur résout de plus les problèmes de stabilité en mer pour la visée de l’objectif, en particulier si le lien filoguidé se rompt.  

En plus de cette nouvelle application navale, le MMP devrait aussi, à l’avenir, pouvoir équiper des drones aériens comme le VSR 700 afin de leur offrir une capacité air-mer et air-sol.

 

MBDA Euronaval 2018