Défense
MBDA signe le contrat de soutien du Sea Viper britannique

Actualité

MBDA signe le contrat de soutien du Sea Viper britannique

Défense

Le missilier européen a décroché un contrat de 189 millions d'euros pour assurer le soutien du système surface-air Sea Viper, qui équipe les nouveaux destroyers du type 45 de la Royal Navy. Deux tirs opérationnels ont été réalisés depuis le HMS Dauntless et HMS Daring en septembre 2010 et avril 2011. Système d'armes principal des T45, le Sea Viper est l'équivalent britannique du Principal Anti Air Missile System (PAAMS) qui équipe les frégates franco-italiennes du type Horizon. Il est articulé autour de 32 missiles Aster 30 et 16 missiles Aster 15, tirés depuis des lanceurs verticaux Sylver fournis par DCNS, la conduite de tir étant assurée par un radar multifonctions Samson (BAE Systems). Dans le cadre du contrat notifié par la Royal Navy, MBDA assurera pendant six ans la disponibilité des systèmes Sea Viper complets des nouveaux destroyers britanniques. Ce marché, baptisé PASS-SV (Project Availability Support Service - Sea Viper), est le premier contrat de soutien notifié sous le contrat cadre « Through Life Enabling Contract » conclu en avril 2010 entre le ministère britannique de la défense et MBDA dans le but d'établir un partenariat Etat-industrie rénové dans les armements complexes.

Le HMS Diamond, du type 45  (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Diamond, du type 45 (© : ROYAL NAVY)

« La capacité à travailler en équipe comptera pour beaucoup dans la disponibilité du Sea Viper. MBDA travaille en contact étroit avec ses partenaires BAE Systems Maritime (Mission Systems) et DM Gosport pour le soutien du Sea Viper. BAE Systems fournit les services de soutien pour le radar Samson. DM Gosport est responsable de la manutention des munitions sur les bâtiments du Type 45 ainsi que de leur traitement au sein du nouvel atelier de maintenance MMF (Munition Maintenance Facility) situé à Gosport. Construit en quatre ans, le MMF donnera au Royaume-Uni une capacité autonome de test et de réparation des missiles Aster et a fait l'objet d'un contrat séparé », explique MBDA.
Le missilier européen souligne également que le contrat PASS-SV bénéficiera également des synergies permises par l'emploi de munitions Aster et de lanceurs verticaux communs avec ceux du programme franco-italien FSAF (Famille de Sol-Air Futurs) qui est géré au niveau européen par l'Organisation Conjointe de Coopération en matière d'Armement (OCCAr).

MBDA