Construction Navale
Mecasoud : Un jack-up et une seconde coque de chaland pour Merré

Actualité

Mecasoud : Un jack-up et une seconde coque de chaland pour Merré

Construction Navale

En sous-traitance de Chantier Merré, qui en est actionnaire, la société nazairienne Mecasoud achève la coque d’un second chaland fendable destiné à l’Algérie. Ce navire de 51 mètres de long pour 9 mètres de large, qui s’ouvre en son centre, dispose de puits à déblais permettant de récupérer et claper du sable, des enrochements ou de la vase. Il s’agit d’un sistership du Taghest, livré cette année par Merré et qui se trouve actuellement au port d’Alger. Le second chaland doit être mis à l’eau dans le bassin de Saint-Nazaire en janvier.

 

Le Taghest 

Le Taghest (© CHANTIER MERRE)

 

Pour le même client, Merré a confié à Mecasoud la construction d’un engin gréé en jack-up, avec quatre pieds, afin de pouvoir se soulever dans le cadre de travaux portuaires. Il a récemment effectué ses essais. En plus de cette activité pour son actionnaire, Mecasoud, qui emploie une centaine de salariés, travaille au profit de STX France et a débuté la semaine dernière la fabrication de la coque du paquebot fluvial Elbe Princesse II, réalisé avec d'autres autreprises du groupement Neopolia pour le compte de l'armateur alsacien CroisiEurope. 

 

Le jack-up 

Le jack-up (© MER ET MARINE)

 

Chantier Merré | Toute l'actualité du chantier naval ligérien