Divers
Méditerranée : Une zone économique exclusive pour la France

Actualité

Méditerranée : Une zone économique exclusive pour la France

Divers

Lundi 24 août, Jean-Louis Borloo a annoncé que la France allait déclarer auprès des Nations Unies une zone économique exclusive en Méditerranée. Cette ZEE a notamment pour objectif de protéger les ressources halieutiques. « Le gouvernement français a décidé de décréter une ZEE en Méditerranée sur le périmètre approximatif de 70 milles qui correspond à la zone actuelle de protection écologique que nous avons déjà », a précisé le ministre de l'Ecologie.
Si la France avait déjà créé, en Méditerranée, une zone de protection écologique, cette dernière ne concernait que les pollutions. Avec la ZEE, toutes les problématiques de ressources seront, notamment, intégrées. « Nous changeons de politique parce que les prélèvements sur les ressources, notamment halieutiques, qui viennent des bateaux du monde entier sans aucun contrôle, sauf dans les eaux territoriales de 15 milles, ne sont pas supportables », explique Jean-Louis Borloo.
Pour mémoire, la ZEE est régie par la convention de Montego Bay (1982), initiée par l'ONU sur le thème du droit de la mer. Elle permet aux pays maritimes d'étendre leurs prérogatives au-delà des 12 milles des eaux territoriales, jusqu'à un maximum de 200 milles.