Croisières et Voyages
Mégas paquebots : Carnival préfère attendre

Actualité

Mégas paquebots : Carnival préfère attendre

Croisières et Voyages

Le groupe américain Carnival n'entrera pas, dans l'immédiat, dans une course au gigantisme avec son principal concurrent. Suite à l'annonce par Royal Carribean, il y a un an, de la commande du Genesis, un mastodonte de 220.000 tonneaux et plus de 5400 passagers, le n°1 mondial de la croisière estime qu'il est urgent d'attendre : « Nous n'avons aucun projet visant à construire un navire plus gros que le Queen Mary 2 », explique Micky Arison, dans une interview accordée à Mer et Marine (*). Le président de Carnival Corp juge que le Genesis est un paquebot « trop gros » et doute que le marché soit prêt pour ce type d'unités. La direction du groupe américain semble dubitative face à l'aspect opérationnel d'un tel projet. Avec ses 360 mètres de long et 47 mètres de large, le géant de RCCL sera, en effet, un navire difficile à opérer dans de nombreuses régions, où les ports ne disposent pas d'infrastructures suffisantes pour l'accueillir. Le « remplissage » d'un paquebot de cette importance restera, par ailleurs, un véritable challenge. La question a d'ailleurs suscité le débat, la semaine dernière, au cours du Seatrade de Miami.

Pinnacle dans les cartons

Il semble que Carnival souhaite, pour le moment, attendre la livraison et les débuts commerciaux du Genesis avant de se lancer dans la construction éventuelle d'un monstre des mers. Micky Arison avait bien évoqué, il y a quelques années, la réalisation d'une unité géante, dont la jauge aurait pu atteindre 180.000 à 200.000 tonneaux. Après la commande record de RCCL, le projet semble avoir été remis, du moins provisoirement, dans les cartons. Si le groupe américain n'échappe pas à la tendance de commander des navires toujours plus gros, pour l'heure, l'évolution de sa flotte reste très progressive. Ainsi, après les trois Carnival Destiny de 100.000 tonneaux et 1321 cabines (1996 - 2000) et les six Carnival Conquest de 110.000 tonneaux et 1483 cabines (2002 - 2008), la prochaine génération ne dépassera pas 130.000 tonneaux. Les Carnival Dream et Magic, qui seront livrés en 2009 et 2011, auront une capacité de 3650 passagers. Pour les autres grandes filiales de Carnival, comme Costa et Princess, cet ordre de grandeur devrait être conservé, la barre étant fixée à la taille du Queen Mary 2 et de ses 145.000 tonneaux.
____________________________________________

- Voir l'interview de Micky Arison

- Voir notre reportage sur le Carnival Freedom, dernier né de la compagnie


Carnival