Science et Environnement
Melodi : Des meutes de drones sous-marins pour explorer les richesses marines

Fil info

Melodi : Des meutes de drones sous-marins pour explorer les richesses marines

Science et Environnement

Il porte le nom de Melodi, un projet à la pointe de l’innovation et des hautes technologies robotiques : « Magnetic and Electromagnetic Ore Detection ». Son défi, réinventer l’exploration des richesses marines, un enjeu majeur d’avenir.

Co-développé par l’entreprise ECA Group, en consortium avec Creocean, DCNS et RTSys, le nouveau système d’exploration a pour but d’optimiser la cartographie des grands espaces sous-marins et la détection magnétique d’un certain type de ressources minières. Le tout de manière rapide et précise, sans impact écologique et à moindre coût.

« Melodi, ce sont des explorations avec des robots sous-marins autonomes (AUV) basées sur le principe de chasse en meute pour localiser des minerais », explique François Falcou, directeur études d’ECA Group (Toulon), spécialiste mondial de la robotique et de l’ingénierie de systèmes complexes en milieu hostile. Il ajoute : « Dotés de capacités innovantes et d’intelligence embarquée, les AUV explorent au-delà de 2000 mètres de profondeur, se rechargent sans remonter à la surface, communiquent entre eux et mènent des missions collaboratives programmées ».

Dans cette mission d’exploration sous-marine, le robot d’ECA Group a le rôle de « chef de meute », c’est lui qui mène la mission et guide la trajectoire d’une dizaine d’autres robots suiveurs (développés par RTSYS). Cette meute ainsi constituée n’a besoin que de 24H pour cartographier une zone de 100 km2 et recueillir des données permettant d’identifier les faciès géologiques potentiellement riche en minerais. Permettant ainsi de procéder aux étapes suivantes et d’analyser si l’exploitation est viable et rentable, avant de procéder aux forages.

« On sait que d’immenses gisements des ressources minérales marines (RMM) existent et que leurs concentrations en métaux rares et précieux sont supérieures par rapport aux gisements terrestres. Toutefois, les techniques d’exploration actuelles, complexes, chères et destructrices pour l’écosystème, sont incompatibles avec l’exploration pratiquée à une échelle industrielle… Melodi représente dans ce contexte un vrai enjeu », précise ECA Group.

L’enjeu est également hautement stratégique pour la France, numéro un mondial en termes de gisements de RMM dont l’exploitation permettrait de diminuer sa dépendance à l’importation et de sécuriser son approvisionnement en métaux dont la demande mondiale ne cesse d’augmenter.

A propos du consortium

D’un coût total de 4,5 M€, le projet de recherche Melodi est collaboratif, issu d’un assemblage de trois projets de recherche indépendants et complémentaires :

Messidor, sa partie prépondérante, lauréat du Concours Mondial d’Innovation 2015, permettant la détection magnétique des sites des amas sulfurés (Roches volcaniques contenant des quantités variables de différents types de métaux).

Doremi, permettant de caractériser en 3D la nature et le volume des richesses marines.

Docking qui fournit des infrastructures d’accueil d’AUV.

Quatre entreprises françaises, réunies en consortium, participent à Melodi :

ECA Group est spécialisé dans la robotique et l’acoustique sous-marine, l’automatisme, la conception, le développement et l’intégration de systèmes télé- opérés en milieu hostile ;

Creocean, spécialiste de l’océanographie, lauréat du Concours Mondial de l’Innovation (CMI) au titre du projet Messidor et leader du consortium ;

DCNS, leader européen du naval de défense et spécialiste des énergies marines renouvelables, lauréat du CMI au titre du projet Subsea Watcher de monitoring environnemental ;

RTSys, spécialiste de l’acoustique sous-marine active et passive ainsi que des drones sous-marins.

Ce consortium fait également appel aux compétences de trois sous-traitants spécialisés dans les moyens de mesure sous-marine : MAPPEM, CADDEN et l’IPGP.

Au titre de la deuxième phase de levée de risque (2015-2017), Melodi bénéficie d’un soutien de BpiFrance Financement au CMI, un programme d’Etat qui sélectionne les meilleurs projets d’innovation portés par des entreprises, créatrices de richesse, d’exportations et d’emplois sur le territoire français.

Communiqué d’ECA Group, 19/07/16

 

Drones maritimes | Toute l'actualité des systèmes navals robotisés Naval Group | Actualité industrie navale de défense