Construction Navale
Même pleins à craquer, les chantiers nazairiens n’en ont pas encore fini

Actualité

Même pleins à craquer, les chantiers nazairiens n’en ont pas encore fini

Construction Navale

14 paquebots à construire d’ici 2026, un lancement réussi sur le marché des énergies marines et 100 millions d’heures de travail assurées… L’annonce de la construction de deux nouveaux navires et la confirmation d’un troisième, hier soir, par le groupe américain RCCL, vient garnir un peu plus le carnet de commandes des chantiers navals nazairiens. « C’est une nouvelle formidable. Nous sommes pleins jusqu’en 2026 et très pleins jusqu’en 2023 », se félicite Laurent Castaing. Le pari réussi constitué par la construction du plus grand paquebot du monde, l’Harmony of the Seas (A34), livré le 12 mai à Royal Caribbean International, filiale de RCCL, a évidemment pesé dans la balance : « L’armateur est très satisfait de la qualité et l’Harmony a été l’un des éléments déclencheurs pour aller plus loin », note le directeur général de STX France. Un challenge

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire