Offshore
Mer de Barents : les premières explorations pétrolières ont commencé

Actualité

Mer de Barents : les premières explorations pétrolières ont commencé

Offshore

Le nouvel eldorado pétrolier ? Le premier forage d'exploration au large des côtes du Finnmark en mer de Barents a commencé. La compagnie norvégienne North Energy vient de lancer les travaux sur la zone Norvarg, opérée par Total. Il s'agit du premier d'une série de trois forages planifiés pour l'année 2011. Il sera immédiatement suivi par Heilo et Zapffe. Un vrai défi technique pour les foreurs, tant par la profondeur que par le nombre de couches rocheuses différentes à percer. Le forage va aller jusqu'à 4000 mètres de profondeur, c'est-à-dire qu'il va atteindre une centaine de roches de l'âge permien, qui contiennent des sédiments de plus de 250 millions d'années, à l'époque de la Pangée, le continent unique. Forer à cette profondeur va également permettre de mieux analyser l'ensemble des couches sédimentaires de la zone, sur lesquelles, actuellement, seules des données sismiques sont disponibles. Les scientifiques et les géologues, s'ils sont optimistes sur le fait de trouver des hydrocarbures dans ces couches méconnues et inexplorées, ne peuvent cependant garantir qu'il y en ait en quantité suffisante pour assurer des volumes commerciaux. La plateforme West Phoenix, positionnée sur la zone fin avril, va forer durant une centaine de jours, pendant l'été arctique. Les travaux devraient ainsi se dérouler à la lumière du jour et dans des conditions météorologiques correctes. Les premiers résultats des forages devraient être connus à la fin de l'année.

Total | Actualité maritime du groupe énergétique français