Divers
Mer et Marine : Plus de 3 millions de pages vues chaque mois. Merci à toutes et à tous

Actualité

Mer et Marine : Plus de 3 millions de pages vues chaque mois. Merci à toutes et à tous

Divers

Chères lectrices, chers lecteurs, Mer et Marine reprendra sa diffusion quotidienne début mars, à l'issue des vacances d'hiver. Mais avant cette pause, nous voulions vous donner, une nouvelle fois, quelques éléments d'appréciation concernant l'évolution de notre site.
Lancé il y a bientôt quatre ans, Mer et Marine accroit, au quotidien, son audience. Et, avec plus de 3,2 millions de pages vues le mois dernier, nous avons enregistré un nouveau record depuis nos débuts, en mai 2005. Aussi, nous tenions à vous remercier chaleureusement pour votre fidélité et vos nombreux encouragements.

Depuis quatre ans, nous nous efforçons d'apporter une information exhaustive sur les principaux secteurs maritimes. Tâche ardue tant ce milieu est riche d'actualité, comme au regard des moyens limités de notre petite équipe.
En effet, nous ne sommes pas une dizaine derrière l'écran, mais seulement deux à assurer la gestion quotidienne du site, dont une personne à temps complet pour la partie rédactionnelle. D'où, parfois, un certain délai d'attente pour répondre aux nombreuses sollicitations dont nous faisons l'objet.

Mer et Marine n'est pas un « site de passionnés » mais bien un medium d'information. Journal en ligne, il fonctionne suivant les mêmes principes et dépend de réalités juridiques communes à l'ensemble des supports d'information en France.
Vincent Groizeleau -journaliste professionnel et titulaire d'une carte de presse- en assure la rédaction en chef, alors que Gildas Le Cunff de Kagnac assume la direction de publication. Pour compléter le contenu éditorial, nous nous appuyons également sur un certain nombre de correspondants, tels Jean-Louis Venne à Toulon, ou Yves Madec au Havre. Qu'ils soient, d'ailleurs, sincèrement remerciés pour leur investissement et leur active participation. Il en va de même pour André Pitié, à qui l'on doit l'infrastructure technique accueillant le contenu de Mer et Marine et qui assume l'hébergement du site.
De plus, nous tenions à préciser que Meretarine.com est un site indépendant, détenu par ses créateurs. Nous ne répondons ni du pouvoir politique, ou d'un industriel, ni d'un groupement professionnel. Mais, nous espérons, dans les mois à venir, développer la structure éditrice de Mer et Marine ; afin de disposer de moyens à même de vous offrir une information encore plus réactive et couvrant un champ plus vaste de sujets.

Pouvoirs publics, marins, armateurs, chantiers, équipementiers, entreprises des places portuaires, partenaires sociaux... En France, comme à l'étranger... Nous profitons également de ces lignes pour saluer l'ensemble des acteurs qui, depuis quatre ans, nous font confiance et acceptent que nous réalisions notre travail journalistique avec objectivité, c'est-à-dire honnêtement et sans concession. Mer et Marine s'est fixé pour objectif de mieux faire connaître le secteur maritime et cette ligne éditoriale nous a permis de devenir, un interlocuteur crédible auprès des professionnels et des passionnés, mais aussi pour nos confrères de la presse généraliste.
Ainsi, ce lundi 16 février, de nombreux media, comme France Inter, RFI, RTL et Europe 1, ont sollicité Mer et Marine pour commenter la collision entre deux sous-marins nucléaires en Atlantique. Ces interventions succédaient à différentes interviews réalisées ces derniers mois, pour des chaînes régionales et nationales sur des sujets comme la piraterie, la réforme portuaire, l'état de santé de la construction navale ou le démantèlement des navires.
Tout ceci constitue, à nos yeux, une reconnaissance supplémentaire du travail accompli et explicite notre volonté première: Faire connaître et comprendre le plus largement possible la Mer, ses enjeux et les communautés humaines structurées autour.

Vincent Groizeleau et Gildas Le Cunff de Kagnac.