Divers
Mer & Universités : Vincent Hélin laisse la barre

Actualité

Mer & Universités : Vincent Hélin laisse la barre

Divers

Créée en 2007, Mer & Universités, destinée à rapprocher les étudiants des mondes politique, industriel et militaire, va changer de pacha. Président de l'association depuis ses débuts, Vincent Hélin quitte le bord et laisse la barre à une nouvelle équipe, qui prendra ses fonctions début août. « Je quitte l'association car, en septembre, je ne serai plus étudiant. L'âge venant, il faut laisser la place à des gens plus jeunes, un changement de génération est nécessaire », explique le fondateur de Mer & Universités. Pendant quatre ans, Vincent Hélin et son entourage, notamment Laurent Chauvet, secrétaire général de l'association, n'ont pas ménagé leur peine pour développer cette initiative unique et parvenir à forger la belle réputation dont elle jouit aujourd'hui. « Ce fut un investissement énorme mais le jeu en valait la chandelle. Il s'agissait de rapprocher les étudiants du monde maritime en créant la première association d'étudiants dédiée aux problématiques maritimes dans leur ensemble et permettre aux jeunes de rencontrer des intervenants de haut niveau dans les domaines politiques, militaires et industriels ».

Le député Jean Lemière (© : MER & UNIVERSITES)
Le député Jean Lemière (© : MER & UNIVERSITES)

Convaincre les décideurs

Fin 2006, lorsque Vincent, qui a étudié l'histoire à la Sorbonne, décide de fonder Mer & Universités, il n'a que 24 ans. Son jeune âge rend l'entreprise difficile mais l'enthousiasme, la passion et la motivation dont il fait preuve réussissent à convaincre un certain nombre de personnalités, notamment dans les hautes sphères de la Marine nationale. Alain Oudot de Dainville, François Dupont, Alain Coldefy, Olvier Lajous, Olivier de Rostolan... Progressivement, un certain nombre d'amiraux donne sa chance à Mer & Universités. Et, l'association se voulant ouverte, des généraux de l'armée de l'Air viennent également partager leur expérience et débattre, comme Guillaume Gelée, Jean-Marc Laurent, Patrick de Rousiers, Bernard Metz ou Denis Mercier. Les industriels, eux aussi, répondent à l'appel. Très tôt, DCNS soutient l'association, suivie d'autres grands groupes, comme MBDA, Dassault, Thales, EADS ou ODAS, ainsi que des sociétés plus petites, à l'instar de Sea on Line ou Pegasus Leadership. Dans le même temps, Vincent Hélin prend son bâton de pèlerin pour faire venir des hommes et femmes politiques. Jean Lemière, député de la Manche, figure parmi les « historiques », et fera même lors de la soirée Mer & Universités du 9 juin à l'Assemblée nationale sa dernière intervention publique avant de prendre sa retraite. D'autres parlementaires, comme Patricia Adam, Marguerite Lamour, Bernard Caseneuve, Nicolas Dhuicq, Hervé Mariton ou Philippe Juvin participeront aussi aux différents évènements organisés par l'association, qui obtient également l'appui du Cluster Maritime Français via son président, Francis Vallat. Côté étudiants, Mer & Universités ratisse large, allant des facultés aux grandes écoles. « A chacune de nos soirées, nous avons eu une centaine de participants, dont 80% d'étudiants », précise Vincent Hélin.

La soirée du 9 juin, salle Colbert à l'Assemblée nationale (© : MER & UNIVERSITES)
La soirée du 9 juin, salle Colbert à l'Assemblée nationale (© : MER & UNIVERSITES)

Plus de 40 évènements organisés depuis 2007

Soirées thématiques, Rencontres hommes et défense, Rencontres des Corsaires... En quatre ans, l'association a organisé 40 évènements. Europe de la Défense, place de la France dans le monde, problématique des porte-avions... De nombreux enjeux politiques, géostratégiques, industriels et sociaux ont été abordés au cours de ces rencontres, où les exposés et débats furent extrêmement enrichissants. « Ce fut une très belle aventure, qui a donné l'occasion à des étudiants d'écouter et de dialoguer avec des gens exceptionnels et de très haut niveau qu'ils n'auraient sans doute pas pu rencontrer autrement. En mettant dans un même lieu des étudiants, des politiques, des militaires et des industriels, nous sommes parvenus à avoir une vision globale et des débats de qualité qui ont été très appréciés. Le succès que nous avons rencontré est une véritable fierté, d'autant que nous ne sommes partis de rien et qu'aujourd'hui, Mer & Universités, qui est membre de la Commission Armées Jeunesse et a eu un stand au dernier salon Euronaval, est reconnue par l'Etat et le monde industriel », se félicite Vincent Hélin. Au travers de l'action de l'association, tous semblent y avoir trouvé leur compte. Les étudiants pour leur enrichissement personnel et même, dans certains cas, pour de futures carrières ; les industriels pour mieux faire connaitre leur activité et éventuellement recruter, ainsi que les militaires, qui ont pu capter un public jeune, intéressé par la défense et la chose public, comptant de futurs décideurs et auprès duquel certains messages sont passés.

 (© : MER & UNIVERSITES)
(© : MER & UNIVERSITES)

L'aventure se poursuit avec Hippocampe

Recherche d'intervenants et de lieux de rencontre, organisation logistique des soirées, les membres actifs de Mer & Universités, en parallèle de leurs études, ont réussi un beau tour de force depuis 2007. Et c'est sur un bilan plus qu'honorable qu'ils peuvent passer le relais à leurs successeurs. Mais, trop amoureux des questions maritimes et politico-militaires, Vincent Hélin va poursuivre l'aventure sous une autre forme. Achevant son Master 2 « Relations Européennes et Lobbying » à l'ICP, le fondateur de Mer & Universités continuera d'organiser régulièrement ses dîners Hippocampe. « C'est un cercle de réflexion et de débat réunissant des décideurs civils et militaires, ainsi que des jeunes à fort potentiel déjà partie prenante dans la vie publique ». Plus discrets, ces dîners ont été lancés fin 2009 à Paris. Et, même s'ils se déroulent en plus petit comité, l'objectif est toujours le même : faciliter les échanges et les rencontres, partager des expériences et faire venir des intervenants de haute volée.