Construction Navale
Merré : le nouveau bac de Seine baptisé

Actualité

Merré : le nouveau bac de Seine baptisé

Construction Navale

Le Bac 24, nouveau transbordeur commandé par le Département de la Seine-Maritime au chantier Merré, a été baptisé hier lors d’une cérémonie à Saint-Nazaire. Le bateau, qui a déjà réalisé une bonne partie de ses essais en Loire, notamment des chargements et déchargement de camions au Pellerin, où une ligne de bac est exploitée, devrait partir la semaine prochaine pour rejoindre la Seine, où il assurera à partir de cet été la liaison entre Quilleboeuf et Port-Jérôme. il y sera testé avant sa mise en service. Le Bac 24 n’étant évidemment pas taillé pour les navigations maritimes, il sera amené à destination par un remorqueur.

Conçu par le bureau d’architecture Ship ST, le nouveau bac mesure 66 mètres de long, dont 40 pour le flotteur, avec une coque en acier et une superstructure en alumium. Equipé de quatre moteurs diesels Cummuns QSL9 et quatre hydrojets Schottel, il pourra accueillir 145 passagers, 27 voitures et 2 poids-lourds.

Cette nouvelle unité vient s’ajouter aux précédents bacs réalisés par Merré. Le chantier ligérien a notamment produit précédemment le bac sénégalais Seydhou puis le Barcarin V pour le Rhône. Ses deux dernières réalisations sur ce marché étaient les Lola et Ile Dumet, mises en service en 2012 et 2013 sur la Loire.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Chantier Merré