Offshore
Méthaniers : La livraison du premier Q-Max retardée ?

Actualité

Méthaniers : La livraison du premier Q-Max retardée ?

Offshore

La livraison du plus grand méthanier du monde, d'une capacité de 266.000 m3 de Gaz Naturel Liquéfié (GNL), pourrait être retardée. Commandé aux chantiers sud-coréens Samsung Heavy Industries par Qatargas II, le navire, du type Q-Max, devait entrer en service avant la fin de l'année 2008. Un retard pourrait, toutefois, être annoncé, avec un report de l'entrée en service de ce géant en 2009. Dix autres méthaniers livrables initialement en 2007, dont quatre Q-Flex (209 à 216.000 m3), pourraient eux aussi être décalés. « En ce moment, on constate sur de nombreux méthaniers des renégociations avec les chantiers sur les dates de livraison, notamment à cause de trains de GNL qui ne sont pas prêts. Sur les 10 navires attendus d'ici la fin de l'année, on ne sait pas encore combien seront livrés. Cela peut aller de 0 à 10 », explique-t-on dans le milieu du courtage maritime. Le marché du Gaz Naturel Liquéfié a, en outre, connu une période difficile depuis la fin 2005. Depuis le début de l'année, une reprise est constatée, avec un regain d'activité sur le marché spot. Plusieurs commandes d'unités neuves ont été enregistrées, mais les livraisons ne sont pas prévues avant 2011. En tout, 28 méthaniers de toutes tailles ont, néanmoins, été livrés cette année.

Les géants de Qatar Gas

Pour l'heure, les Provalys et Gaselys, opérés par Gaz de France, sont les plus gros méthaniers du monde. Livrés par les chantiers de Saint-Nazaire en 2006 et 2007, ils présentent une capacité de 147.500 m3. Dans la course au gigantisme et au développement du marché du GNL, ils seront donc dépassés par les Q-Max. Six mastodontes de cette catégorie, capables de transporter chacun 265.000 m3 de gaz liquéfié, ont été commandés l'an passé par Qatargas II, joint venture entre Qatar Petroleum (70%) and ExxonMobil (30%). Dans le même temps, le groupe avait également passé commande de 10 Q-Flex, soit un investissement global de 5 milliards de dollars. Destinés à opérer cinquième train du projet Qatargas II, les Q-Max seront classifiés par le Lloyd's Register. Trois d'entre eux, de 266.000 m3, doivent être réalisés par Samsung et les trois autres, tout juste plus petits (263.000 m3), sortiront des cales de Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering (DSME). Ils seront propulsés par deux moteurs diesels MAN B&W Diesel 7S70ME-C d'une puissance unitaire de 21.770 kW. Initialement, le contrat prévoyait un début de construction en mars 2007 pour une livraison des six bateaux entre août et novembre 2008.