Construction Navale

Actualité

Meyer Turku achève le ferry Megastar de Tallink

Construction Navale

Dernière ligne droite pour le premier ferry de la compagnie estonienne Tallink doté d’une propulsion duale fonctionnant aussi bien au fuel qu’au gaz naturel liquéfié. Le Megastar, dont la construction a débuté en août 2015, en est au stade des finitions au chantier finlandais Meyer Turku. Capable d’atteindre 27 nœuds, ce ferry rapide a réalisé le 19 décembre sa première sortie d’essais en mer et doit entrer en service le 29 janvier sur la ligne reliant Tallin à Helsinki.

Long de 212 mètres et affichant une jauge de 49.000 GT, le Megastar pourra accueillir jusqu’à 2800 passagers et disposera de deux ponts garages, un pour le fret et l’autre pour les voitures (150 véhicules). Le navire disposera de 47 cabines pour les passagers, une vaste boutique de 2800 m² répartie sur deux niveaux, ainsi que plusieurs bars, salons et restaurants.

 

Le Megastar (© MEYER TURKU)

 

Le ferry, dont les images ont été extrêmement rares depuis le début de son assemblage, a bénéficié d’un design de carène présenté comme très innovant, visant à la fois à diminuer la résistance de l’eau et à affronter des conditions de glace. Meyer Turku souhaitant garder confidentielle les formes de coque, aucune vue du navire n’a été diffusée sous la ligne de flottaison.

Côté propulsion, le Megastar est équipé d’une propulsion fournie par Wärtsilä, avec trois moteurs 50 DF 12 cylindres et deux de 6 cylindres, deux lignes d’arbres et des hélices à pas fixe. Le GNL avec lequel peuvent fonctionner les moteurs est stocké sous forme cryogénique (-160 degrés pour une pression de 4 à  6 bar) dans deux cuves d’une capacité totale de 600 m3. Situés sous le pont principal, ces réservoirs, ainsi que le système d’approvisionnement en gaz ont été fournis par la société suédoise Linde.

 

Moteur de la série 50 DF (© WARTSILA)

 

Avec le Megastar, Meyer Turku dispose d’une nouvelle référence dans le domaine des navires fonctionnant au GNL, un secteur sur lequel le chantier finlandais a été précurseur en étant le premier à équiper un grand ferry, le Viking Grace, en 2012. Il sera également le premier à réaliser des paquebots dotés d’une propulsion duale avec les nouveaux mastodontes de Costa Croisières (337 mètres, 183.000 GT, 2600 cabines), livrables en 2019 et 2021, ainsi que deux unités dérivées pour Carnival Cruise Lines, dont la mise en service est prévue en 2020 et 2022. Le chantier allemand Meyer Werft de Papenburg, qui a repris Turku en 2015, mène également d’importante recherche sur les nouveaux modes de propulsion et va lui aussi réaliser plusieurs navires de croisière équipés de moteurs fuel-GNL, avec deux paquebots de même gabarit pour AIDA Cruises et un pour Princess Cruises, avec des livraisons prévues en 2019 et 2020.

 

Meyer Turku (ex-STX FINLAND)