Construction Navale
Meyer Turku a frôlé le milliard de chiffre d’affaires en 2018

Actualité

Meyer Turku a frôlé le milliard de chiffre d’affaires en 2018

Construction Navale

Repris en 2014 par le groupe allemand Meyer Werft, le chantier finlandais de Turku poursuit son redressement. L’an dernier, il a enregistré un chiffre d’affaires de quasiment 970 millions d’euros, contre 808 en 2017 et 792 en 2016. Les bénéfices ont néanmoins légèrement reculé, le résultat net ressortant à 29 millions d’euros, contre 32.5 en 2017 et 25.4 en 2016. Alors que les effectifs atteignaient 2205 salariés au 31 décembre 2018, soit 434 de plus en deux ans (196 en un an), les investissements se sont élevés l’an dernier à 71 millions d’euros, s’ajoutant aux 80.8 millions de 2017 et aux 21.8 de 2016.

Le carnet de commandes de Meyer Turku comprend pour l’heure sept paquebots livrables entre fin 2019 et 2024. A l’exception du Mein Schiff 7 de TUI Cruises (111.500 GT), tous auront une motorisation fonctionnant au GNL et une jauge de plus de 180.000 GT (deux unités pour Costa dont le Smeralda, deux autres pour Carnival Cruise Line dont le Mardi Gras) et même de 200.000 GT pour la paire commandée par RCCL dans le cadre du projet Icon de sa filiale Royal Caribbean International.

 

Meyer Turku (ex-STX FINLAND)