Construction Navale
Meyer Turku : Le nouveau portique hissé au-dessus du chantier

Actualité

Meyer Turku : Le nouveau portique hissé au-dessus du chantier

Construction Navale

C’est le plus grand moyen de levage des pays nordiques et l’un des plus puissants en Europe. Hier, la poutre centrale du nouveau portique du chantier finlandais Meyer Turku a été hissée afin de reposer sur ses deux énormes pieds, précédemment dressés. D’un poids de 2500 tonnes, cette poutre culmine à 120 mètres et surplombe la grande forme de construction de Turku, longue de 365 mètres pour une largeur de 80 mètres.

Commandé à Konecranes pour un montant de 35 millions d’euros, cet outil, qui devrait être pleinement opérationnel début 2018, offrira une capacité de levage de 1200 tonnes, soit le double de l’actuel portique de Turku. Le chantier va ainsi augmenter sa productivité en réduisant le nombre de blocs nécessaires à la construction des navires. Avec le passage à des méga-blocs, les délais d’assemblage seront significativement réduits.

 

 

(© MEYER TURKU)

(© MEYER TURKU)

 

« Cette nouvelle grue est un élément essentiel de la montée en puissance de notre production. Avec un carnet de commandes stable jusqu'en 2024 et des navires de plus en plus grands à construire, nous devons vraiment raccourcir nos délais. La nouvelle grue est également un signe visible de la transformation du chantier naval de Turku en une usine moderne d'assemblage de navires », a déclaré Tapani Pulli, directeur général adjoint de Meyer Turku. Le nouveau portique s’inscrit dans un plan d’investissement de 185 millions d’euros visant à augmenter les capacités et améliorer la productivité du chantier, qui emploie 1400 personnes. Pour faire face à l’augmentation de son plan de charge, l’entreprise prévoit en outre de recruter 300 personnes en 2018.

Pour mémoire, le carnet de commandes de Turku comprend les paquebots Mein Schiff 1 et Mein Schiff 2 (111.500 GT, 2900 passagers) livrables en 2018 et 2019 à la compagnie allemande TUI Cruises. Viendront ensuite quatre navires de plus de 180.000 GT et 5000 passagers équipés d’une propulsion au gaz naturel liquéfié. Destinés à des filiales du groupe américain Carnival Corporation (Costa et CCL), ces mastodontes seront livrés en 2019, 2020, 2021 et 2022. Alors que cette commande est assortie d’options pour la construction d’unités supplémentaires, le chantier finlandais doit également réaliser pour l’armateur américain Royal Caribbean International au moins deux exemplaires d’une nouvelle génération de paquebots de 200.000 GT et 5000 passagers (projet Icon). Eux-aussi équipés de moteurs fonctionnant au GNL, mais aussi de piles à combustible, ces navires doivent entrer en service en 2022 et 2024. 

 

Meyer Turku (ex-STX FINLAND)