Construction Navale
Meyer Werft : Carnival commande un 8ème paquebot au GNL

Actualité

Meyer Werft : Carnival commande un 8ème paquebot au GNL

Construction Navale
Croisières et Voyages

Le groupe américain Carnival Corporation a annoncé la commande d’un nouveau paquebot pour sa filiale P&O Cruises. Livrable en 2022 par Meyer Werft, ce navire de plus de 180.000 GT de jauge et d’une capacité en base double d’environ 5200 passagers sera un sistership d’une première unité allant sortir en 2020 du chantier allemand de Papenburg.

Ces nouveaux paquebots font partie d’un programme global de constructions neuves lancé en 2015 par Carnival pour différentes marques du groupe. Le projet, portant sur au moins 10 navires géants dotés d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié, a vu jusqu’ici la commande ferme de 8 unités, incluant la seconde destinée à P&O Cruises.

 

Le futur AIDAnova (© MEYER WERFT)

Le futur AIDAnova (© MEYER WERFT)

 

Les quatre premiers exemplaires sont construits pour le groupe italien Costa. D’abord pour sa filiale allemande AIDA Cruises, qui réceptionnera deux nouveaux paquebots de 183.900 GT et près de 2600 cabines. En construction à Papenburg, le premier, l’AIDAnova, doit être livré à l’automne prochain, son jumeau allant suivre au printemps 2021. Pendant ce temps, le chantier finlandais de Turku, appartenant à Meyer Werft, a débuté en septembre dernier la construction du Costa Smeralda. Ce mastodonte de 337 mètres de long, 42 mètres de large, 183.900 GT de jauge et 3610 cabines (soit une capacité maximale de 6554 passagers, servis par 1646 membres d’équipage) sera réceptionné en octobre 2019 par Costa Crociere. Un premier sistership du Costa Smeralda doit sortir de Turku au printemps 2021.

 

Le futur Costa Smeralda (© MEYER WERFT)

Le futur Costa Smeralda (© MEYER WERFT)

 

Le chantier finlandais va, dans le même temps, construire deux autres unités, cette fois pour Carnival Cruise Line, avec des mises en service programmées en 2020 et 20222.

Afin de réaliser des économies d’échelle, ces huit paquebots au gabarit voisin adoptent certaines similitudes dans le design, bien qu’il y ait de réelles différentes liées à l’adaptation d’une plateforme similaire aux standards de chaque marque du groupe Carnival.

La partie propulsion est en particulier commune. Elle comprend notamment des moteurs Mak fonctionnant au gaz mais aussi avec un carburant classique, ainsi que des cuves pour le stockage du GNL d'une capacité totale de près de 3600 m3. L’ensemble est intégré dans des modules de coque qui sont tous produits par Neptun Werft, filiale de Meyer Werft située à Rostock. Ces parties basses des paquebots sont une fois achevées remorquées vers les chantiers d’assemblage des navires, à Papenburg ou Turku.

Cette organisation industrielle a été menée pour la première fois à bien en 2017 avec l'AIDAnova.  

 

Remorquage d'un module de coque propulsion de l'AIDAnova de Rostock à Papenburg (© : MEYER WERFT)

Remorquage d'un module de coque propulsion de l'AIDAnova de Rostock à Papenburg (© : MEYER WERFT) 

Meyer Werft | Toute l'actualité du groupe allemand de construction navale