Construction Navale
Meyer Werft enregistre la première commande de paquebot depuis le Covid
ABONNÉS

Actualité

Meyer Werft enregistre la première commande de paquebot depuis le Covid

Construction Navale
Croisières et Voyages

Le chantier allemand Meyer Werft de Papenburg a annoncé hier avoir signé avec l’armateur japonais NYK la commande d’un petit paquebot de luxe. Livrable en 2025, ce navire de 228.9 mètres de long pour 29.8 mètres de large et 51.950 GT de jauge aura une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL). Il comptera 385 cabines, pour une capacité de 744 passagers, servis par 470 membres d’équipage.

Ce paquebot devrait remplacer l’unique navire de croisière du groupe NYK, l’ancien Crystal Harmony (50.100 GT, 960 passagers), livré en 1990 par Mitsubishi et qui a rejoint en 2006 la flotte de la compagnie japonaise (auparavant propriétaire de Crystal Cruises). Il navigue depuis sous le nom d’Asuka II avec une clientèle japonaise et a été récemment modernisé.

 

L'Asuka II (© FABIEN MONTREUIL)

L'Asuka II (© FABIEN MONTREUIL)

 

Ce contrat signé par Meyer Werft constitue la première commande d’un paquebot depuis le début de la pandémie. Un signe encourageant pour l’industrie de la croisière, qui demeure pour l’essentiel toujours clouée à quai. Et c'est surtout une excellente nouvelle pour Meyer Werft, qui est le grand constructeur européen de paquebots souffrant le plus de la crise. Le chantier de Papenburg a en

Meyer Werft | Toute l'actualité du groupe allemand de construction navale