Construction Navale

Actualité

Meyer Werft a lancé la construction du premier paquebot GNL de P&O Cruises

Construction Navale
Croisières et Voyages

La construction de l'Iona, nouveau paquebot géant de P&O Cruises et premier de la compagnie britannique doté d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié, a débuté au chantier Meyer Werft de Papenburg, en Allemagne. La cérémonie de découpe de la première tôle s’est déroulée le 25 avril (mais n’a été annoncée que cette semaine, tout comme le nom du navire hier).

Livrable en 2020, mastodonte d’environ 180.000 GT de jauge et 5200 passagers en base double sera le plus gros de la flotte de P&O Cruises. Et il sera suivi en 2022 par un sistership, permettant à la compagnie d’augmenter sa capacité de 22%.

 

Vue du futur Iona (© : P&O CRUISES) 

Vidéo présentant le futur Iona (© : P&O CRUISES) 

 

Ces paquebots seront les troisième et quatrième de P&O Cruises réalisés à Papenburg après l’Oriona et l’Aurora, livrés en 1995 et 2000. Ils font partie d’un vaste plan d’investissement conduit par le groupe américain Carnival Corporation dans le développement de plusieurs de ces marques avec des paquebots propulsés au GNL.

Dans ce cadre, neuf mastodontes ont déjà été commandés, le premier étant l’AIDAnova, en achèvement à Papenburg en vue d’une livraison en novembre prochain à la compagnie allemande AIDA Cruises. Celles-ci touchera deux autres navires de ce type en 2021 et 2023. L’Italien Costa Croisières, pour sa part, va entrer en flotte deux autres paquebots voisins, livrables en 2019 et 2021 par Meyer Turku. La filiale finlandaise du constructeur allemand réalisera en outre deux unités supplémentaires pour l’Américain Carnival Cruise Line, qui doit les réceptionner en 2020 et 2022.

 

Meyer Werft