Croisières et Voyages
Meyer Werft : Le Genting Dream reçoit sa parure de coque

Actualité

Meyer Werft : Le Genting Dream reçoit sa parure de coque

Croisières et Voyages
Construction Navale

Le premier paquebot de Dream Cruises, nouvelle filiale croisière du groupe Genting Hong Kong, voit sa coque se parer d’une gigantesque fresque. Dans le grand hall de construction couvert du chantier Meyer Werft de Papenburg, en Allemagne, les peintres reproduisent avec minutie « Voyage of a Lover’s Dream », une oeuvre imaginée par l’artiste chinois Jacky Tsai et que seul le Genting Dream arborera.

Le navire, dont l’assemblage s’achève, sortira de sa forme de construction à la fin de l’été. Sa descente de la rivière Ems, en vue de rejoindre la mer du Nord pour y réaliser ses essais, est prévue mi-septembre.

 

(© DREAM CRUISES)

(© DREAM CRUISES)

 

Dérivé des paquebots de la classe Breakaway de NCL, le Genting Dream mesure 335 mètres de long pour 39.7 mètres de large, avec une jauge de 151.300 GT. Il disposera de 1682 cabines et suites, 71% d’entre elles étant dotées d’un balcon. 

Livrable au moins d’octobre, le navire rejoindra Guangzhou, où il sera basé et proposera successivement des croisières de 2, 5 et 7 nuits vers la Chine et le Vietnam.

Un second paquebot du même type, le World Dream, est en cours de construction chez Meyer Werft, qui l’achèvera un an après son aîné. 

Pendant ce temps, Papenburg travaille sur d’autres navires, dont le Norwegian Joy, premier paquebot de NCL adapté dès l’origine au marché asiatique. Dérivé du Norwegian Escape (164.600 GT), tête de série du programme Breakaway Plus, qui doit compter deux navires supplémentaires en 2018 et 2019, le Norwegian Joy sera plus volumineux que son aîné (un pont supplémentaire a notamment été ajouté au-dessus de la passerelle) et sa capacité a été réduite, avec 3900 passagers en base double contre 4200. 

 

 

Meyer Werft | Toute l'actualité du groupe allemand de construction navale