Construction Navale
Meyer Werft livre le Genting Dream

Actualité

Meyer Werft livre le Genting Dream

Construction Navale
Croisières et Voyages

La compagnie asiatique Dream Cruises, nouvelle marque du groupe Genting Hong Kong, a pris possession hier de son premier paquebot. Réalisé par Meyer Werft à Papenburg, le Genting Dream est dérivé des Norwegian Brekaway et Norwegian Getaway, livrés précédemment par le chantier allemand à la compagnie américaine NCL (dont Genting fut longtemps le principal actionnaire via sa filiale Star Cruises). Mais par rapport à ses aînés, ce nouveau navire, légèrement plus gros, a été dès l’origine adapté à la clientèle asiatique, et plus particulièrement chinoise.

Long de 335.35 mètres pour une largeur de 39.7 mètres et un tirant d'eau de 8.3 mètres, le Genting Dream affiche une jauge de 151.300 GT. Doté de deux propulseurs de type pod, il peut atteindre la vitesse de 23.4 noeuds, la puissance totale installée étant de 76.8 MW (dont 41 pour la propulsion), avec cinq moteurs diesels MAN (3x12V et 2x14V). 

 

 

Immatriculé aux Bahamas, le navire dispose de 1674 cabines, dont 75% (1272) ont une vue sur la mer. La capacité est donc inférieure aux Breakaway (2014 cabines pour une jauge de 145.600 GT) alors que le paquebot est plus gros. L’équipage est quant à lui de 1700 personnes, soit 50 de plus que sur les unités de NCL, permettant d’offrir un service haut de gamme. C’est très clairement le positionnement de la nouvelle marque de Genting HK, qui se place sur le segment premium et complète ainsi sa branche « mass market » représentée par Star Cruises et celle dédiée au luxe, Crystal Cruises.

 

Espace réservé aux passagers des suites (© : MEYER WERFT)

Espace réservé aux passagers des suites (© : MEYER WERFT)

 

 

Suite (© : MEYER WERFT)

Suite (© : MEYER WERFT)

 

Comprenant un complexe privatif de 142 suites, avec restaurant, salon, sun deck et piscine dédiés, le Genting Dream dispose de 35 bars et restaurants, un théâtre de 1000 places, un vaste Spa, de nombreux salons, animations, boutiques et casinos répondant aux attentes d'une clientèle chinoise très friande de jeux, shows et shopping. Comme les Breakaway, ce navire dispose en outre d’un vaste pont promenade accueillant les terrasses de bars et restaurants, ainsi que de la discothèque.

Enfin, grande nouveauté, il s’agit du premier grand navire de croisière équipé de deux mini-sous-marins de quatre places qui permettront aux passagers de plonger à la découverte du monde aquatique. Il est également le premier à être doté d'un impressionnant système d'éclairage des superstructures par des centaines de LED, qui permettent de créer des décors, effets de mouvements et même de projeter des vidéos. 

 

Le système de LED sur les superstructures (© : MEYER WERFT)

Le système de LED sur les superstructures (© : MEYER WERFT)

Le système de LED sur les superstructures (© : MEYER WERFT)

Le système de LED sur les superstructures (© : MEYER WERFT)

 

Désormais livré, le Genting Dream, qui a appareillé hier du port allemand de Bremerhaven, va maintenant mettre le cap sur la Chine, son passage de Gilbraltar étant prévu le 16 octobre. Il va rejoindre Guangzhou, où il sera basé et proposera successivement des croisières de 2, 5 et 7 nuits vers la Chine et le Vietnam.

Un second paquebot du même type, le World Dream, est en cours de construction chez Meyer Werft, qui l’achèvera en octobre 2017.

 

Meyer Werft Genting HK