Construction Navale
Meyer Werft livre le World Dream

Actualité

Meyer Werft livre le World Dream

Construction Navale
Croisières et Voyages

Filiale du groupe asiatique Genting Hong Kong, la compagnie Dream Cruises a pris livraison hier du paquebot World Dream. Construit par le chantier Meyer Werft de Papenburg, ce navire est le sistership du Genting Dream, que le constructeur allemand avait achevé en octobre 2016. Comme son ainé, il va rejoindre la Chine où il sera exploité à l’année.
 

 

L'espace buffet du World Dream (© MEYER WERFT)

L'espace buffet du World Dream (© MEYER WERFT)

 

Longs de 335.3 mètres pour une largeur de 39.7 mètres, un tirant d’eau de 8.3 mètres et une jauge de 151.300 GT, ces navires comptent 1686 cabines (dont 1272 extérieures). Adaptés pour la clientèle asiatique, ils comptent de nombreux espaces publics et activités, dont 18 restaurants ainsi que 12 bars et salons. Parmi les principales nouveautés proposées à bord, on notera la présence d’un mini-sous-marin permettant aux passagers de s’immerger à 200 mètres de profondeur (une première sur un grand paquebot), ainsi qu’une annexe rapide (37 nœuds) réservable pour des excursions.

Dotés de cinq moteurs MAN (3 x 12V et 2 x 14V) totalisant une puissance de 76.800 kW, dont 41.000 pour la propulsion, le Genting Dream et le World Dream, immatriculés aux Bahamas, peuvent dépasser la vitesse de 23 nœuds.

 

La passerelle du World Dream (© MEYER WERFT)

La passerelle du World Dream (© MEYER WERFT)

 

Le World Dream est le 44ème paquebot livré par Meyer Werft, dont le carnet de commandes est plein pour de nombreuses années, avec 12 navires de croisière livrables d'ici 2023. Il y a là trois unités de 135.000 GT et 2500 passagers pour Disney Cruise Line, le Norwegian Bliss (164.600 GT, 4200 passagers) et un autre navire du même type pour NCL, deux unités de la classe Quantum of the Seas (168.600 GT, 4180 passagers) pour Royal Caribbean International, les deux géants du projet Helios (180.000 GT, 5000 passagers) d’AIDA Cruises et un navire dérivé pour P&O Cruises, ainsi que les Spirit of Discovery et Spirit of Adventure  (55.000 GT, 1000 passagers) de Saga Cruises.

 

Le World Dream (© MEYER WERFT)

Le World Dream (© MEYER WERFT)

Meyer Werft